La bourse ferme dans 5 h 58 min
  • CAC 40

    6 100,78
    +27,43 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 566,81
    +33,64 (+0,95 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,28 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0582
    +0,0023 (+0,22 %)
     
  • Gold future

    1 840,40
    +10,10 (+0,55 %)
     
  • BTC-EUR

    20 262,64
    -120,15 (-0,59 %)
     
  • CMC Crypto 200

    467,60
    +13,70 (+3,02 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,05
    -0,57 (-0,53 %)
     
  • DAX

    13 263,13
    +145,00 (+1,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 256,06
    +47,25 (+0,66 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,42 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 871,27
    +379,30 (+1,43 %)
     
  • HANG SENG

    22 229,52
    +510,46 (+2,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,2292
    +0,0022 (+0,18 %)
     

Comment Adobe, l'éditeur de Photoshop, veut s'imposer dans la 3D

Déjà leader sur la 2D, l'éditeur californien a mis au point une nouvelle palette d'outils, de la texturisation à la création de volume, pour s'imposer dans la 3D.

Une paire de chaussures Salomon qui semble si réelle que l'on croirait sentir la douceur du daim (ce n'est pourtant que le dessin d'un modèle qui n'existe pas encore). Un catalogue Amazon où les produits n'ont pas été photographiés, mais totalement digitalisés. Des reflets métalliques qui jouent sur l'armure des superhéros du dernier Avengers. Le dénominateur commun de ces images hyperréalistes? Toutes ont été conçues grâce au logiciel Adobe Substance 3D. "Avec l'émergence du Substance 3D a connu une croissance de 100% en un an", a salué Shantanu Narayen, le PDG du groupe, lors de l'annonce des derniers résultats trimestriels. L'éditeur californien, qui règne déjà sur la 2D avec ses logiciels stars Illustrator et Photoshop, veut devenir incontournable dans la 3D.

Avengers: Endgame (à g.), basket Salomon (ci-dessus), et intérieur d\'une fusée Virgin Galactic (ci-dessous), créés avec Substance 3D.Avec sa nouvelle suite logicielle, Adobe s\'adresse autant au cinéma qu\'aux designers industriels et sites d\'e-commerce.
Avengers: Endgame (à g.), basket Salomon (ci-dessus), et intérieur d\'une fusée Virgin Galactic (ci-dessous), créés avec Substance 3D.Avec sa nouvelle suite logicielle, Adobe s\'adresse autant au cinéma qu\'aux designers industriels et sites d\'e-commerce.

(SP/Salomon)

"Adobe accompagne depuis trente ans les designers dans les évolutions créatives. Ce virage s'inscrit dans cette continuité", résume Sébastien Deguy, le Français qui dirige la division Adobe 3D & Immersive.

Référence dans le jeu vidéo

Après sa thèse en mathématiques, une start-up centrée sur les textures et la surface des objets. Soutenu par Dassault Systèmes, il l'a imposée au mitan des années 2010 comme une référence mondiale dans le jeu vidéo. En 2016, la dernière version du jeu Uncharted est produite avec ses outils. La pépite aiguise alors l'appétit de plusieurs acteurs internationaux, jusqu'à son rachat complet par Adobe en 2019. "Je n'étais pas vendeur mais l'ambition de créer Adobe 3D était fantastique. Il y avait tout à faire", raconte l'entrepreneur, qui a déménagé en mars 2019 en Californie. En juin 2021, la nouvelle division a accouché de son premier produit, Substance 3D Collection. Cette suite logicielle contient une palette d'outils, allant de la texturisation à la création en volume. Elle a conservé le nom et la technologie du produit phare d'Allegorithmic, Substance, ainsi que ses 140 chercheurs clermontois.

Acquisitions stratégiques

"Nos premières cibles sont ceux qui font de[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles