Publicité
Marchés français ouverture 8 h 7 min
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,10 (+0,62 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,32 (-2,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0891
    +0,0021 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,08 (+2,59 %)
     
  • Bitcoin EUR

    55 893,15
    +1 804,51 (+3,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 269,75
    +71,18 (+5,94 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     

Un ado à la réputation de "fou du volant" suspecté dans l'affaire de la disparition du petit Emile : pourquoi son ami n'y croit pas une seconde

Capture d'écran M6

Qu’est-il arrivé à Émile ? Cette question, tout le monde se l’est posée après la disparition du petit garçon de 2 ans au Haut-Vernet (Alpes-de-Haute-Provence), le 8 juillet 2023. L'enfant, alors en vacances chez ses grands-parents maternels, aurait échappé à la vigilance des adultes et n’est plus jamais réapparu malgré un important dispositif de recherches et d’auditions des riverains de ce coin isolé en montagne. Aux prémices de l’affaire, les yeux se sont tournés vers un ado de 17 ans, désigné suspect potentiel en raison de sa propension à rouler vite. Entendu à plusieurs reprises, ce jeune de la région était connu pour circuler avec une vitesse excessive voire dangereuse sur son tracteur, bien qu’il ait été mis hors de cause de l’enquête. Le profil de ce fils d’agriculteurs, à nouveau perquisitionné les 17 et 18 octobre 2023, a été évoqué dans un reportage de 66 Minutes sur M6, diffusé dimanche 22 octobre 2023. L’occasion pour ses voisins de le défendre, tout en mettant en cause le climat délétère de suspicion qui hante le bourg.

Selon sa version, le jeune homme en question aurait un alibi au moment où l'enfant de 2 ans – dont les parents tiennent à rester très discrets – s'est volatilisé de la résidence secondaire de ses grands-parents au Haut-Vernet : il travaillait dans sa ferme, ce qui signifie qu'il n'aurait pas pu provoquer ou maquiller un accident. "On est sur la piste qui mène à sa ferme. D'ici au Haut-Vernet, il y a bien trois kilomètres. C'est compliqué d'être à deux (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite