La bourse est fermée

Adecco s'offre General Assembly, une "business school" pour apprendre à coder

latribune.fr
 

Adecco, numéro un mondial de l'intérim, annonce l'acquisition, pour 412,5 millions de dollars, du spécialiste américain de la formation continue General Assembly. Créée en 2011, la firme américaine dispense des formations accélérées à des professionnels axés sur les compétences numériques, allant de la programmation informatique au marketing numérique, en passant par la data science.

Présentée par Adecco comme "un pionnier dans l'éducation et la transformation de carrière", cette "business-school" délivre des cours en salle, à la carte, via un réseau d'une vingtaine de campus, ainsi que directement auprès des entreprises. En 2017, l'entreprise a réalisé un chiffre d'affaires d'une centaine de millions de dollars et son volume de contrats pour cette année est étoffé, a précisé le groupe d'intérim suisse. Ce dernier le présente

Créer des synergies

"Le prix de reprise est élevé", note la Banque cantonale de Zurich. "Toutefois, il y a un potentiel de synergie important et le profil de croissance d'Adecco devient un peu meilleur", ajoute la banque, qui a déclassé ce mois-ci le groupe d'intérim à "pondération en ligne".

Avec cette opération, Adecco entend effectivement créer des synergies, notamment avec son propre pôle de formation, en particulier sa filiale Lee Hecht Harrison, qui accompagne les entreprises et les organisations dans leurs projets de transformation. Pour sa part, Jake Schwartz, le cofondateur et CEO de General Assembly, voit dans cette acquisition un signe indiquant que « le monde qui s'éveille à la pénurie de compétences à laquelle nous sommes confrontés. »

L'action Adecco est stationnaire en Bourse de Zurich vers 7h35 GMT.

(Avec Reuters)

Retrouvez cet article sur La Tribune.fr


Emmanuel Straschnov veut rendre le codage obsolète