Marchés français ouverture 3 h 14 min
  • Dow Jones

    29 883,79
    +59,87 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    12 349,37
    -5,74 (-0,05 %)
     
  • Nikkei 225

    26 772,47
    -28,51 (-0,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,2123
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    26 682,16
    +149,58 (+0,56 %)
     
  • BTC-EUR

    15 728,96
    -22,24 (-0,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    374,01
    +9,10 (+2,49 %)
     
  • S&P 500

    3 669,01
    +6,56 (+0,18 %)
     

ADC Therapeutics annonce le traitement d’un premier patient avec du camidanlumab tésirine (Cami), en association avec du pembrolizumab, dans le cadre d’un essai clinique de Phase 1b en cours ciblant certaines tumeurs solides

·7 min de lecture

ADC Therapeutics SA (NYSE : ADCT), une société de biotechnologie spécialisée en oncologie au stade clinique avancé, pionnière dans le développement et la commercialisation de conjugués anticorps-médicaments (CAM) très puissants et ciblés pour les patients atteints de malignités hématologiques et de tumeurs solides, a annoncé aujourd’hui qu’un premier patient a été traité avec du camidanlumab tésirine (Cami, anciennement ADCT-301) en association avec du pembrolizumab, un inhibiteur de points de contrôle, dans le cadre d’un essai clinique de Phase 1b en cours effectué sur des patients atteints de certaines tumeurs solides à un stade avancé.

« Nous sommes heureux d’avoir traité notre premier patient dans un nouveau volet de notre essai de Phase 1b évaluant l’utilisation du Cami pour traiter des tumeurs solides, qui a pour but d’identifier un schéma posologique approprié pour le Cami en association avec du pembrolizumab et de détecter des signaux d’activité clinique dans des cohortes d'extension utilisant le schéma posologique identifié », a déclaré Jay Feingold, DM, PhD, premier vice-président et directeur médical d'ADC Therapeutics. « Les données préliminaires sur la pharmacocinétique et les biomarqueurs de l’essai de Phase 1b qui ont été présentées au congrès virtuel 2020 de la Société européenne d'oncologie médicale (ESMO), ainsi qu’une étude préclinique récemment publiée dans le Journal for ImmunoTherapy of Cancer, appuient l'évaluation du Cami en association avec d’autres traitements immunomodulateurs. Nous nous réjouissons de la poursuite de l’évaluation de notre CAM ciblant CD25, en monothérapie ou en association avec un inhibiteur de points de contrôle, en tant qu’approche nouvelle de l'immuno-oncologie pour le traitement des cancers à tumeurs solides ».

Le Cami cible CD25, qui est exprimé sur les lymphocytes T régulateurs (Tregs) qui infiltrent le microenvironnement tumoral local. Dans les modèles précliniques, une seule dose du CAM ciblant CD25 a induit une activité antitumorale puissante et durable contre des tumeurs solides établies à CD25 négatif avec des Tregs infiltrants, aussi bien en monothérapie qu’en association avec un inhibiteur de points de contrôle.

L’essai de Phase 1b multicentrique, ouvert, à dose croissante et à extension de dose en cours évalue l’innocuité, la tolérabilité, la pharmacocinétique et l’activité antitumorale du Cami en monothérapie ou en association avec du pembrolizumab chez des patients atteints de certaines tumeurs solides à un stade avancé. Environ 95 patients seront recrutés pour cet essai. Pour de plus amples informations au sujet de l’essai clinique de Phase 1b de la Société portant sur l’utilisation du Cami sur les tumeurs solides, veuillez visiter www.clinicaltrials.gov (Identifiant NCT03621982).

À propos du camidanlumab tésirine (Cami)

Le camidanlumab tésirine (Cami, anciennement ADCT-301) est un conjugué anticorps-médicament (CAM) composé d’un anticorps monoclonal qui se lie au CD25 (HuMax®-TAC, sous licence de Genmab A/S), conjugué à la charge utile du dimère de la pyrrolobenzodiazépine (PBD), la tésirine. Une fois lié à une cellule exprimant CD25, l’ADCT-301 est internalisé dans la cellule, où des enzymes libèrent l’ogive à base de PBD, qui tue la cellule. Ceci s’applique aux cellules tumorales exprimant CD25, et également aux Tregs exprimant CD25. La libération intratumorale de son ogive PBD peut également provoquer la mort de cellules tumorales avoisinantes. Il a également été démontré que les PBD induisent la mort cellulaire immunogène. Toutes ces propriétés du Cami pourraient renforcer l’activité antitumorale à médiation immunitaire. Le Cami fait l’objet d’une évaluation dans un essai clinique pivot de Phase 2 chez des patients atteints d’un lymphome hodgkinien (LH) récidivant ou réfractaire, ainsi que dans un essai clinique de Phase 1b en monothérapie ou en association avec du pembrolizumab sur des tumeurs solides.

À propos d’ADC Therapeutics

ADC Therapeutics SA (NYSE : ADCT) est une société biotechnologique spécialisée en oncologie au stade clinique avancé, à l’avant-garde du développement et de la mise sur le marché de conjugués anticorps-médicaments (ou ADC, pour Antibody-drug conjugates) très puissants et ciblés pour les patients atteints d’hémopathies malignes ou de tumeurs solides. La Société met au point des ADC en s’appuyant sur des dizaines d’années d’expérience dans ce domaine et en ayant recours à la technologie basée sur des pyrrolobenzodiazépines (PBD) de nouvelle génération, pour laquelle ADC Therapeutics dispose de droits exclusifs pour ses cibles. La sélection de cibles stratégiques pour les ADC à base de PBD et des investissements substantiels dans le développement de phase clinique précoce ont permis à ADC Therapeutics de créer un solide portefeuille de projets cliniques et de recherche pour le traitement de cancers hématologiques et de tumeurs solides. La Société dispose de multiples ADC à base de PBD dans des essais cliniques en cours, qui vont des premières études chez l’homme à des études cliniques de Phase 3, aux États-Unis et en Europe, ainsi que de nombreux ADC précliniques en phase de développement.

Le loncastuximab tésirine (Lonca, anciennement ADCT-402), principal produit candidat de la société, a été évalué dans un essai clinique pivot de Phase 2 auprès de 145 patients pour le traitement du lymphome diffus à grandes cellules B (LDGCB) récidivant ou réfractaire, qui a montré un taux de réponse globale (TRG) de 48,3%, dépassant le critère principal cible. En septembre 2020, ADC Therapeutics a déposé une demande de licence de produit biologique auprès de l'Agence américaine de produits alimentaires et médicamenteux en vue d'une approbation accélérée pour Lonca dans le traitement de patients atteints d'un LDGCB récidivant ou réfractaire. Le camidanlumab tésirine (Cami, anciennement ADCT-301), le deuxième produit candidat principal de la société, est en cours d'évaluation dans un essai clinique pivot de Phase 2 sur 100 patients pour le traitement du lymphome hodgkinien (LH) récidivant ou réfractaire après avoir montré un TRG de 86,5% chez des patients atteints de LH dans un essai clinique de Phase 1 à la dose retenue pour la Phase 2. La société évalue également Cami comme une nouvelle approche immuno-oncologique pour le traitement de diverses tumeurs solides avancées.

Basée à Lausanne (Biopôle), en Suisse, ADC Therapeutics exerce également des activités à Londres, dans la région de la baie de San Francisco et dans le New Jersey. Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter https://adctherapeutics.com/ et suivez la Société sur Twitter et LinkedIn.

Déclarations prospectives

Le présent communiqué de presse contient des déclarations qui constituent des déclarations prospectives. Toutes les déclarations autres que les déclarations de faits historiques contenues dans le présent communiqué de presse, y compris les déclarations concernant nos résultats d’exploitation et notre situation financière futurs, notre stratégie commerciale, nos produits candidats, notre pipeline de recherche, nos études précliniques et essais cliniques en cours et prévus, les soumissions et approbations réglementaires, la population de patients adressables, les coûts de recherche et développement, le calendrier et la probabilité de succès, ainsi que les plans et objectifs de la direction pour les opérations futures constituent des déclarations prospectives. Les déclarations prospectives sont fondées sur les convictions et les hypothèses de notre direction et sur les informations dont elle dispose actuellement. Ces déclarations sont soumises à des risques et des incertitudes, et les résultats réels pourraient différer sensiblement de ceux exprimés ou sous-entendus dans les déclarations prospectives en raison de divers facteurs, y compris ceux décrits dans nos documents déposés auprès de la Commission américaine des opérations de Bourse. Aucune garantie ne peut être donnée que ces résultats futurs seront atteints. Les déclarations prospectives contenues dans ce document ne sont valables qu’à la date du présent communiqué de presse. Nous déclinons expressément toute obligation et tout engagement de mettre à jour ces déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse afin de refléter tout changement dans nos attentes ou tout changement dans les événements, conditions ou circonstances sur lesquels ces déclarations sont basées, sauf si la loi applicable l’exige. Aucune déclaration ou garantie (explicite ou implicite) n’est faite quant à l’exactitude de ces déclarations prospectives.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20201103005645/fr/

Contacts

Investisseurs
Amanda Hamilton
ADC Therapeutics
amanda.hamilton@adctherapeutics.com
Tél. : +1 917-288-7023

Médias UE
Alexandre Müller
Dynamics Group
amu@dynamicsgroup.ch
Tél. : +41 (0) 43 268 3231

Médias États-Unis
Annie Starr
6 Degrees
astarr@6degreespr.com
Tél. : +1 973-415-8838