La bourse ferme dans 4 min
  • CAC 40

    6 626,29
    +25,63 (+0,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 139,56
    +12,86 (+0,31 %)
     
  • Dow Jones

    34 268,55
    -211,05 (-0,61 %)
     
  • EUR/USD

    1,2129
    +0,0022 (+0,18 %)
     
  • Gold future

    1 866,20
    -13,40 (-0,71 %)
     
  • BTC-EUR

    33 579,04
    +3 764,55 (+12,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 010,87
    +42,03 (+4,34 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,56
    +0,65 (+0,92 %)
     
  • DAX

    15 712,04
    +18,77 (+0,12 %)
     
  • FTSE 100

    7 166,17
    +32,11 (+0,45 %)
     
  • Nasdaq

    14 108,54
    +39,11 (+0,28 %)
     
  • S&P 500

    4 237,57
    -9,87 (-0,23 %)
     
  • Nikkei 225

    29 161,80
    +213,07 (+0,74 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,23 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4111
    -0,0005 (-0,04 %)
     

ADC Therapeutics annonce plusieurs présentations lors du 16e congrès international annuel sur le lymphome malin

·9 min de lecture

Présentation orale des résultats préliminaires de l'essai pivot de phase 2 en cours sur l'utilisation de camidanlumab tésirine pour traiter le lymphome de Hodgkin récidivant ou réfractaire (r/r)

Les essais LOTIS évaluant l'utilisation du ZYNLONTA™ en monothérapie et en association avec d'autres traitements seront également mis en exergue

ADC Therapeutics SA (NYSE : ADCT), une société biotechnologique en phase commerciale œuvrant au développement de conjugués anticorps-médicament (CAM) de nouvelle génération pour traiter les tumeurs solides et malignes hématologiques, a annoncé aujourd'hui que certains résumés d'essais cliniques sur le camidanlumab tésirine (Cami) et le ZYNLONTA™ (loncastuximab tésirine-lpyl) avaient été sélectionnés pour être présentés lors du 16e congrès international annuel sur le lymphome malin (ICML), qui se tiendra virtuellement du 18 au 22 juin 2021.

« Nous sommes ravis que les résultats préliminaires de notre essai pivot de phase 2 en cours et portant sur l'utilisation de Cami en monothérapie pour traiter les patients atteints de lymphome de Hodgkin récidivant ou réfractaire aient été sélectionnés pour être présentés oralement à l'ICML », a déclaré le Dr Jay Feingold, vice-président principal et directeur médical d'ADC Therapeutics. « Nous nous réjouissons également à l'idée de partager les données en constante évolution relatives à l'utilisation du ZYNLONTA (loncastuximab tésirine-lpyl) en monothérapie et en association, chez les patients atteints de lymphome diffus à grandes cellules B en demande de nouvelles options thérapeutiques. »

Détails de la présentation orale

Titre : « L'efficacité et l'innocuité du camidanlumab tésirine chez les patients atteints de lymphome de Hodgkin classique récidivant ou réfractaire (R/R cHL) dans le cadre d'une étude de phase 2 ouverte et multicentrique »
Session : lymphome de Hodgkin
Date/heure : 22 juin 2021, 14 h 45 - 16 h 15 HAEC
Auteur : Dr Pier Luigi Zinzani, institut scientifique de recherche, d'hospitalisation et de soins de santé (IRCCS) de l'institut « Seràgnoli » d'hématologie du centre hospitalier universitaire de Bologne et du département de médecine spécialisée, diagnostique et expérimentale de l'université de Bologne, Bologne, Italie
Numéro de résumé : 075

Détails des présentations par affiche

Titre : « Analyse de suivi de LOTIS-2 : résultats actualisés de l'étude de phase 2 sur l'utilisation de loncastuximab tésirine chez les patients atteints de lymphome diffus à grandes cellules B récidivant ou réfractaire »
Type : LNH agressif
Date/heure : 18 juin 2021, 9 h HAEC
Auteur : Dr Pier Luigi Zinzani, institut scientifique de recherche, d'hospitalisation et de soins de santé (IRCCS) de l'institut « Seràgnoli » d'hématologie du centre hospitalier universitaire de Bologne et du département de médecine spécialisée, diagnostique et expérimentale de l'université de Bologne, Bologne, Italie
Numéro d'affiche : 177

Titre : « Étude randomisée de phase 2 portant sur l'utilisation de loncastuximab tésirine (Lonca) par rapport à celle d'idelalisib chez les patients atteints de lymphome folliculaire (LF) récidivant ou réfractaire (R/R) - LOTIS-6 »
Type : essais en cours
Date/heure : 18 juin 2021, 9 h HAEC
Auteur : Dr Carmelo Carlo-Stella, département d'oncologie et d'hématologie du centre clinique et de recherche Humanitas – institut scientifique de recherche, d'hospitalisation et de soins de santé (IRCCS) et université Humanitas, Rozzano, Milan, Italie
Numéro d'affiche : 264

Titre : « Étude randomisée de phase 3 portant sur l'utilisation de loncastuximab tésirine et de rituximab par rapport à l'immunochimiothérapie chez les patients atteints de lymphome diffus à grandes cellules B récidivant/réfractaire - LOTIS-5 »
Type : essais en cours
Date/heure : 18 juin 2021, 9 h HAEC
Auteur : Dr Carmelo Carlo-Stella, département d'oncologie et d'hématologie, centre clinique et de recherche Humanitas – institut scientifique de recherche, d'hospitalisation et de soins de santé (IRCCS) et université Humanitas, Rozzano, Milan, Italie
Numéro d'affiche : 251

Titre : « Activité clinique du loncastuximab tésirine associé à l'ibrutinib chez les patients atteints de lymphome non hodgkinien : résultats actualisés de l'essai de phase 1 LOTIS-3 »
Type : nouveaux médicaments
Date/heure : 18 juin 2021, 9 h HAEC
Auteur : Dr Julien Depaus, département d'hématologie, CHU UCL de Namur, site de Godinne, Yvoir, Belgique
Numéro d'affiche : 238

À propos de ZYNLONTA™ (loncastuximab tésirine-lpyl)

ZYNLONTA™ est un conjugué anticorps-médicament (CAM) ciblant le CD19. Une fois lié à une cellule exprimant le CD19, ZYNLONTA est internalisé par la cellule, où des enzymes libèrent une charge utile de pyrrolobenzodiazépine (PBD). La charge utile puissante se lie au sillon mineur de l'ADN avec une faible distorsion, demeurant ainsi moins visible pour les mécanismes de réparation de l'ADN. Il en résulte finalement un arrêt du cycle cellulaire et la mort des cellules tumorales. La Food and Drug Administration (FDA) américaine a approuvé ZYNLONTA (loncastuximab tésirine-lpyl) pour le traitement des patients adultes atteints d'un lymphome à grandes cellules B récidivant ou réfractaire (r/r) à la suite d’au moins deux modèles de traitement systémique, y compris le lymphome diffus à grandes cellules B (LDGCB) non spécifié, le LDGCB issu d'un lymphome de bas grade et également le lymphome à grandes cellules B de haut grade. Cette indication est agréée par la FDA dans le cadre d'une approbation accélérée basée sur le taux de réponse globale, et le maintien de l'approbation pour cette indication peut être subordonné à la vérification et à la description du bénéfice clinique dans un essai de confirmation.

L'approbation de la FDA repose sur les données de LOTIS-2, un vaste essai clinique (n=145) de Phase 2, multinational et à groupe unique, évaluant le ZYNLONTA dans le traitement de patients adultes atteints d'un LDGCB r/r après au moins deux modèles de thérapies systémiques. L'essai comprenait un large éventail de patients lourdement prétraités (en moyenne trois modèles de traitement antérieurs) présentant une maladie très difficile à traiter, y compris des patients atteints d'un lymphome à grandes cellules B de haut grade. L'essai a également recruté des patients n’ayant pas répondu au traitement de première intention, des patients réfractaires à toutes les modèles de traitement antérieurs, des patients ayant reçu des greffes de cellules souches et suivi une thérapie CAR-T avant leur traitement par ZYNLONTA. Les résultats de l'essai ont démontré un taux de réponse globale (TRG) de 48,3 % (70 patients sur 145), un taux de réponse complète (RC) de 24,1 % (35 patients sur 145) et un taux de réponse partielle (RP) de 24,1 % (35 patients sur 145). Les patients ont présenté un délai médian de réponse de 1,3 mois. D'après les dernières données relevées pour les patients recrutés dans l'essai, le délai médian de réponse était de 13,4 mois. Dans une population combinée évaluée sur le plan de l'innocuité, les réactions indésirables les plus courantes (≥ 20 %) étaient la thrombocytopénie, l'élévation des gamma-glutamyltransférases, la neutropénie, l'anémie, l'hyperglycémie, l'élévation des transaminases, la fatigue, l'hypoalbuminémie, les éruptions cutanées, les œdèmes, les nausées et les douleurs musculosquelettiques. Dans l'essai LOTIS-2, les événements indésirables de grade ≥ 3 les plus courants (≥ 10 %) apparus durant le traitement étaient la neutropénie (26,2 %), la thrombocytopénie (17,9 %), l'élévation des gamma-glutamyltransférases (17,2 %) et l'anémie (10,3 %).

ZYNLONTA fait l'objet d'une évaluation en association pour de précédents modèles thérapeutiques et en tant que monothérapie dans d'autres affections malignes à cellules B.

À propos du camidanlumab tésirine (Cami)

Le camidanlumab tésirine (Cami, anciennement ADCT-301) est un conjugué anticorps-médicament (CAM) comprenant un anticorps monoclonal qui se lie au CD25 (HuMax®-TAC, cédé sous licence de Genmab A/S), conjugué à la charge de dimères du pyrrolobenzodiazépine (PBD), la tésirine. Une fois lié à une cellule exprimant CD25, Cami est internalisé dans la cellule, où les enzymes libèrent l'ogive à base de PBD provoquant la mort de cette cellule. Ceci s'applique aux cellules tumorales exprimant CD25 ainsi qu'aux Tregs exprimant CD25. La libération intratumorale de son ogive à base de PBD peut également entraîner la mort des cellules tumorales voisines. Il a également été montré que les PBD induisaient la mort immunogénique des cellules. Toutes ces propriétés de Cami sont susceptibles d'améliorer l'activité antitumorale à médiation immunitaire.

Cami est évalué dans le cadre d'un essai clinique pivot de phase 2 chez des patients atteints de lymphome de Hodgkin récidivant ou réfractaire, et dans le cadre d'un essai clinique de phase 1b, en monothérapie et en association avec le pembrolizumab dans le traitement des tumeurs solides.

À propos d’ADC Therapeutics

ADC Therapeutics (NYSE : ADCT) est une société biotechnologique en phase commerciale améliorant la qualité de vie des patients atteints de cancer grâce à ses conjugués anticorps-médicament (CAM) ciblés de nouvelle génération. La Société s'appuie sur sa technologie CAM exclusive, basée sur les PBD, pour transformer le paradigme thérapeutique pour les patients atteints d'affections malignes hématologiques et de tumeurs solides.

Le CAM ZYNLONTA™ (loncastuximab tésirine-lpyl) ciblant le CD19 d'ADC Therapeutics est approuvé par la FDA pour le traitement du lymphome diffus à grandes cellules B, récidivant ou réfractaire, après au moins deux modèles de thérapies systémiques. ZYNLONTA fait également l'objet d'essais cliniques en phase avancée en association avec d'autres agents. Le camidanlumab tésirine (Cami) est en cours d'évaluation dans un essai clinique en phase avancée pour le lymphome hodgkinien récidivant ou réfractaire et dans un essai clinique de Phase 1b pour diverses tumeurs solides avancées. Outre le ZYNLONTA et le Cami, la Société dispose de multiples CAM basés sur des PBD en cours de développement clinique et préclinique.

ADC Therapeutics est basée dans la ville suisse de Lausanne (Biopôle) et exerce ses activités à Londres, dans la région de la baie de San Francisco et dans le New Jersey. Pour de plus amples informations, rendez-vous sur https://adctherapeutics.com/ et suivez l'entreprise sur Twitter et LinkedIn.

ZYNLONTA™ est une marque commerciale d'ADC Therapeutics SA.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20210609005799/fr/

Contacts

Investisseurs
Eugenia Litz
ADC Therapeutics
Eugenia.Litz@adctherapeutics.com
+44 7879 627205

Amanda Hamilton
ADC Therapeutics
amanda.hamilton@adctherapeutics.com
+1 917-288-7023

Médias européens
Alexandre Müller
Dynamics Group
amu@dynamicsgroup.ch
+41 (0) 43 268 3231

Médias américains
Annie Starr
6 Degrees
astarr@6degreespr.com
+1 973-768-2170