Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 934,17
    +6,74 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 894,86
    +17,09 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 074,24
    +77,85 (+0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0838
    +0,0030 (+0,28 %)
     
  • Gold future

    2 092,90
    +38,20 (+1,86 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 127,67
    -48,34 (-0,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,28
    +2,02 (+2,58 %)
     
  • DAX

    17 735,07
    +56,88 (+0,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 682,50
    +52,48 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    16 222,21
    +130,29 (+0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 124,69
    +28,42 (+0,56 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,63 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,00 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2655
    +0,0029 (+0,23 %)
     

Les actions des géants de l'immobilier vont-elles enfin remonter en 2023 ? Le conseil Bourse

Westfield (Unibail-Rodamco-Westfield)

Unibail-Rodamco-Westfield, Klepierre… Les actions des géants français cotés de l’immobilier semblent tourner progressivement le dos à une année 2022 à oublier. Alors qu’elles avaient (logiquement) fait des étincelles à partir de l’automne 2020 suite à l’annonce de la découverte des vaccins contre le Covid-19 (les sociétés de l’immobilier commercial avaient avant cela logiquement pâti des craintes liées aux confinements, entre autres), elles ont par la suite longtemps végété, en Bourse.

En Europe, “les actions des sociétés foncières cotées ont subi une baisse de 40% en 2022. L’incertitude sur la hausse des taux a en effet contraint les investisseurs à ajuster en permanence les valorisations du secteur (très sensible à la trajectoire des taux, NDLR)”, relève Optigestion, interrogée par Capital. Dans le futur, certains acteurs devraient repartir mieux que d’autres, selon la société de gestion, pour qui la probable récession et les taux plus élevés devraient néanmoins “ralentir l’appétit pour cette classe d’actifs”. Cela “devrait entraîner une baisse de l’activité locative traditionnelle tandis que la partie data center devrait continuer à croître fortement”, fait valoir Optigestion, pour qui “la normalisation prochaine des taux d’intérêt devrait être un bon catalyseur à venir pour le secteur”.

Pour l’heure, les actions du secteur bénéficient d’un regain d’optimisme (à l'instar du marché d’actions dans son ensemble, d’ailleurs). Unibail-Rodamco-Westfield a d’ailleurs bénéficié dernièrement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Go Sport :"tout a été effectué dans le cadre de la loi", se défend Michel Oyahon
Pour lutter contre la pénurie de soignants, une mairie met en place... un pont aérien
Navya, spécialiste des solutions de mobilité autonome, demande sa mise en redressement judiciaire
EuroMillions : ils passent à côté d'un énorme jackpot à cause d'un problème de ticket
Avions de ligne : quel est le rôle de la spirale blanche sur les réacteurs ?