La bourse ferme dans 28 min
  • CAC 40

    6 221,30
    +56,19 (+0,91 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 980,89
    +40,43 (+1,03 %)
     
  • Dow Jones

    34 021,45
    +200,15 (+0,59 %)
     
  • EUR/USD

    1,2031
    -0,0010 (-0,08 %)
     
  • Gold future

    1 792,00
    +13,60 (+0,76 %)
     
  • BTC-EUR

    46 780,42
    -431,18 (-0,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 294,53
    +31,57 (+2,50 %)
     
  • Pétrole WTI

    62,32
    -0,35 (-0,56 %)
     
  • DAX

    15 199,75
    +70,24 (+0,46 %)
     
  • FTSE 100

    6 909,52
    +49,65 (+0,72 %)
     
  • Nasdaq

    13 819,25
    +32,98 (+0,24 %)
     
  • S&P 500

    4 151,78
    +16,84 (+0,41 %)
     
  • Nikkei 225

    28 508,55
    -591,83 (-2,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 621,92
    -513,81 (-1,76 %)
     
  • GBP/USD

    1,3927
    -0,0010 (-0,07 %)
     

Les actions face au danger d’une envolée des taux : le conseil Bourse du jour

·1 min de lecture

Au printemps, l’évolution de l’inflation et des taux d’intérêt ainsi que les propos des grandes banques centrales pourraient donner le la sur les marchés d’actions. Et le rythme des campagnes de vaccination en Europe et aux Etats-Unis sera aussi scruté de près, du fait de l’enjeu sur la trajectoire de reprise de l’économie. “L’affaissement du nombre de cas journaliers de Covid-19 aux Etats-Unis, des chiffres économiques meilleurs qu’attendu et l’anticipation des effets du plan Biden ont entretenu l’accélération du prix des matières et tiré à la hausse les anticipations d’inflation. Alors même que le discours de la Réserve Fédérale n’a pas changé durant cette période, ce cocktail a généré un redressement sensible des taux d’intérêt nominaux à long terme mais également des taux réels (les taux moins l’inflation, NDLR)”, relève Alexandre Baradez, responsable de la recherche marchés chez IG. Le bond des taux a favorisé une nette surperformance des valeurs cycliques (qui profitent à plein de la reprise de l’économie) face aux valeurs de croissance (valeurs technologiques ou de secteurs durablement porteurs).

Les investisseurs en actions devraient se méfier de Wall Street et du Nasdaq, riche en valeurs technologiques. Les actions américaines sont chères. “Les marchés ont déjà bien pricé le rebond de la croissance mondiale en 2021, notamment en Europe mais surtout aux Etats-Unis où le SP 500 évolue 17% au-dessus de ses niveaux pré-crise. Et que dire du Nasdaq 100 qui, malgré la correction (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Uber chute en Bourse, ses chauffeurs du Royaume-Uni vont devenir des “travailleurs”
Covid-19 : le vaccin de Johnson & Johnson conseillé même face aux variants
“Victime d’un fonds vautour”, Office Depot risque de disparaître au printemps
Cryptomonnaies : pourquoi le Bitcoin consomme-t-il tant d’électricité ?
Le géant de la livraison de colis Mondial Relay bientôt sous pavillon polonais ?