La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1872
    -0,0024 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    -18,70 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    34 910,61
    +1 763,08 (+5,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3908
    -0,0050 (-0,35 %)
     

Les actions européennes baissent dans la matinée

·1 min de lecture
LES BOURSES EUROPÉENNES EN BAISSE À L'OUVERTURE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en baisse mardi dans la matinée dans des marchés sans direction marquée en l'absence de véritable catalyseur.

À Paris, l'indice CAC 40 perd 0,35% à 6.544,31 points à 08h15 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,47%. Et à Londres, le FTSE (-0,06%) recule plus légèrement avec la hausse des valeurs pétrolières.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro recule de 0,31%, le FTSEurofirst 300 de de 0,13% et le Stoxx 600 de 0,06%.

Au niveau sectoriel, l'indice européen lié à l'automobile accuse la plus forte baisse (-0,91%) tandis que celui de l'énergie avance de 0,49%, profitant de la hausse des cours du brut après l'annulation de la réunion de l'Opep+ sur la remontée de sa production.

A Paris, TotalEnergies s'octroie 0,76% et à Londres, BP et Royal Dutch Shell gagnent 0,62% et 0,74% respectivement.

Dans l'actualité des entreprises, Alstom chute de 6,4%, en queue de peloton du Stoxx 600, après avoir dit lundi soir anticiper un flux de trésorerie disponible négatif pour l'exercice fiscal 2021-2022.

EDF lâche 4,08%. Plusieurs sources ont indiqué à Reuters que la probabilité que la réforme du groupe soit validée avant la présidentielle de mai 2022 semblait désormais très réduite.

Toujours du côté du SBF 120, Virbac (+10,81%) évolue au plus haut après avoir relevé ses prévisions annuelles.

(Reportage Laetitia Volga, édité par Jean-Michel Bélot)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles