La bourse ferme dans 4 h 16 min

Les actions chinoises pourraient être favorisées en 2019, selon Natixis Investment Managers


(AOF) - Même si les marchés ne sont peut-être pas encore “tirés d'affaire” au niveau des fondamentaux, les facteurs techniques et les signaux en termes de sentiment des investisseurs commencent à sonner le rappel, observe Nuno Teixeira, directeur Gestion Cross Asset Diversified Beta de Dynamic Solutions, chez Natixis Investment Managers. Certains indicateurs techniques sont repassés en territoire d'achat et viennent s'ajouter aux signaux tels que l'enquête AAII ou aux sorties massives des fonds d'actions pour suggérer que des excès ont été commis.

Si la volatilité de 2018 nous a appris quelque chose, c'est que dans l'environnement politique actuel, il devient extrêmement difficile de se fixer un horizon trop long car trop de facteurs évoluent trop rapidement, estime Nuno Teixeira.

Mais pour les prochains mois, les questions les plus cruciales concernent les forces qui ont guidé les marchés l'an dernier : le resserrement de la liquidité aux Etats-Unis (Shenzhen: 000938.SZ - actualité) et en Chine s'est combiné à la guerre commerciale pour faire de 2018 un cru de bien piètre qualité pour les marchés d'actions et de crédit.

En 2019, les mêmes forces seront à l'oeuvre, mais le résultat pourrait être différent : alors que, durant une bonne partie de 2018, ces forces ont favorisé les actifs en dollars au détriment des actifs chinois, cela pourrait être bien moins le cas en 2019.