La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1871
    -0,0025 (-0,21 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    -18,70 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    35 263,20
    +1 472,94 (+4,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3906
    -0,0051 (-0,37 %)
     

Les actions sont chères, M&G recommande la sélectivité : le conseil Bourse du jour

·1 min de lecture

Alors que les marchés actions flirtent avec des pics majeurs à l’heure où ces lignes sont écrites, ils sont sujets à des risques baissiers, les politiques monétaires et budgétaires ultra-accommodantes ayant favorisé un bond des PER (price earning ratio ou capitalisation boursière rapportée aux profits estimés, jauge traditionnelle de la cherté des actions, NDLR), actuellement plus élevés que ceux des niveaux pré-crise, met en garde Christophe Machu, portfolio manager dans l’équipe multi-asset de M&G.

“Le soutien massif des grandes puissances aux ménages et aux entreprises a été largement intégré par la Bourse, qui profite de taux d’intérêt historiquement bas. Face à ces niveaux de cours assez élevés, si nous maintenons néanmoins une préférence pour les actions, nous avons mis en place des outils de protection”, indique l’expert. Alors que M&G se dit “proche de passer neutre sur les actions”, la société de gestion indique avoir augmenté sa poche de cash afin de profiter d’un accès de pessimisme et de volatilité pour repasser agressivement à l’achat, à l’instar de ce qu’elle avait déjà fait l’été 2020.

>> A lire aussi - Bourse : pourquoi une croissance trop forte pourrait provoquer un krach

D’un point de vue géographique, M&G a une certaine préférence pour les actions européennes et asiatiques. “Alors que les Bourses des pays riches bénéficiant de mesures de soutien massives et d’une forte visibilité affichent un PER très élevé, de nombreux pays émergents affichent des multiples (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

HRS, Believe, Aramis… envolée des introductions en Bourse à Paris !
Télétravail : la lourde menace des pays émergents sur l’emploi
Arthur s'associe avec le producteur de téléréalité John de Mol
In Extenso : les comptables du "monde d'après"
”La gratuité n’est pas un choix économique ou social, c’est un choix politique”

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles