La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 968,93
    -89,59 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    14 778,56
    +117,99 (+0,80 %)
     
  • Nikkei 225

    27 581,66
    -388,56 (-1,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,1850
    +0,0024 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    25 473,88
    +387,45 (+1,54 %)
     
  • BTC-EUR

    34 098,49
    +1 744,45 (+5,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    943,07
    +13,14 (+1,41 %)
     
  • S&P 500

    4 405,93
    +4,47 (+0,10 %)
     

Les actionnaires de Lagardère seront privés de dividendes en 2022

·1 min de lecture

Dure année pour Lagardère. Le groupe, qui a lourdement creusé sa perte en 2020, ne prévoit pas de verser de dividende en 2022, mais "espère pouvoir en verser un en 2023", a déclaré son patron, Arnaud Lagardère, dans une interview au Figaro lundi. "Il n'y aura pas (de dividende) au titre de l'exercice 2021, et on espère pouvoir en verser un en 2023 au titre de l'exercice 2022", a-t-il indiqué. "Mais tous les actionnaires peuvent attendre le redressement du groupe, moi y compris, grâce à mon accord avec le Crédit agricole, mon créancier", a ajouté le dirigeant du groupe éponyme.

Fin avril, le conseil de surveillance de Lagardère avait acté un projet de transformation en société anonyme avec l'aval des principaux actionnaires, mettant fin à un long bras de fer sur la gouvernance de l'entreprise et entraînant la perte de contrôle absolu d'Arnaud Lagardère sur le groupe hérité de son père. Il avait toutefois obtenu la garantie d'un poste de PDG pendant six ans dans la future organisation. La transformation de gouvernance doit être soumise au vote des actionnaires lors de la prochaine assemblée générale du 30 juin.

Sous le coup de la crise sanitaire, Lagardère a vu sa perte nette exploser à 660 millions d'euros en 2020, tandis que son chiffre d'affaires s'est inscrit en baisse de 38%, à 4,4 milliards d'euros. Le groupe est surtout victime de l'effondrement de ses activités de distribution dans les lieux de transports (Travel Retail), notamment les boutiques Relay dans les gares et aéroports. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Nutella, Kinder, Rocher... comment Ferrero décline ses succès à toutes les sauces
Etats-Unis : un ancien employé de la Deutsche Bank condamné pour manipulation des cours
Hydrogène : une usine McPhy ouvrira à Grenoble en 2022
EssilorLuxottica : issue favorable de la procédure d'arbitrage dans le litige avec GrandVision
Le chanteur des Pink Floyd gagne son procès sur le jingle de la SNCF

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles