La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 063,86
    +288,43 (+0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,0433
    -0,0050 (-0,48 %)
     
  • Gold future

    1 808,80
    +1,50 (+0,08 %)
     
  • BTC-EUR

    18 612,87
    +312,88 (+1,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    418,67
    -1,47 (-0,35 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,32
    +2,56 (+2,42 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 101,53
    +72,79 (+0,66 %)
     
  • S&P 500

    3 818,87
    +33,49 (+0,88 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2099
    -0,0076 (-0,63 %)
     

Les actionnaires de Carrefour vent debout face à la rémunération du PDG

Levée de boucliers face à la rémunération du PDG de Carrefour, qui fait grincer des dents de nombreux actionnaires. La rémunération d'Alexandre Bompard au titre de 2021 a fait l'objet de 41% de votes "contre" lors de l'assemblée générale du géant tricolore de la grande distribution, et seulement 59% de votes favorables. Elle a été approuvée avec un score inhabituellement bas en assemblée générale, à 58,83%. Le principe de cette rémunération n'avait déjà été validé qu'à 63% lors la précédente assemblée générale en mai 2021.

Elle se décompose en trois partie, dont une rémunération fixe de 1,5 million d'euros, inchangé depuis son arrivée à la tête du groupe en 2017. S'y ajoute une part variable annuelle, au maximum 190% de la rémunération fixe, soit au maximum 2,85 millions d'euros, sous conditions de performance. Enfin, une rémunération dite de long terme est prévue. Elle ne doit pas excéder 50% de la rémunération globale maximum. Cette dernière est d'un peu moins de 4 millions d'euros, selon la brochure de convocation à l'assemblée générale de vendredi.

Cette "rémunération de long terme", qui prendra la forme d'une "attribution d'actions de performance", se matérialisera le 17 février 2024 "sous réserve que les conditions de performance aient été atteintes" et qu'Alexandre Bompard "soit présent dans l'entreprise à cette date", stipule le document financier.

En revanche, la politique de rémunération d'Alexandre Bompard pour l'année en cours, l'exercice 2022, a été approuvée bien (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Uber : coup d'arrêt pour l'application, interdite à Genève
Inflation : les rayons et les enseignes qui proposent le plus de promotions
"As de cœur" : la FDJ lance un nouveau jeu à gratter avec un gros jackpot
Variole du singe : voici qui doit se faire vacciner
Aperam pourrait se marier à Acerinox pour créer un géant de l'acier inoxydable

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles