La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    40 079,62
    -786,12 (-1,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

Un acteur de Validé condamné à 8 mois de prison ferme au Maroc

·1 min de lecture

Ce 21 avril, après plusieurs semaines de polémique, l'humoriste Brahim Bouhlel a été condamné à 8 mois de prison ferme pour avoir diffusé une vidéo jugée insultante vis à vis des Marocains.

C'est une publication qui a fait le tour du web et a provoqué une onde de choc par les propos qu'elle diffusait. Il y a quelques semaines, l'humoriste Brahim Bouhlel, franco-algérien, qui est apparu dans la série à succès sur le rap français Validé de Canal + produite par Franck Gastambide dont la saison 2 arrive bientôt, l'influenceur Zbarbooking, franco-marocain, et l'acteur français Hedi Bouchenafa ont diffusé une vidéo jugée insultante par les internautes. Des images devenues virales, au détriment de leurs auteurs. Dans celle-ci, les jeunes hommes attablés dans un restaurant de Marrakech filmaient trois mineurs pendant que Brahim Bouhlel proférait en voix-off de violentes insultes qui ont suscité l'indignation. « Ce que j’aime bien, ici, c’est toutes les p*** que je paie 100 dirhams », avait-il notamment osé, avant d’insulter trois enfants qu'il avait croisés dans la rue de « fils de p*** ». Des mineurs qui apparaissent à visage découvert. 

Face à la polémique, les trois hommes n'avaient eu d'autre choix que de présenter leurs excuses, arguant qu’il s’agissait d’une vidéo « parodique ». Mais le mal était fait. Les paroles jugées dégradantes couplées à ces images d'enfants valaient à Brahim Bouhlel et Zbarbooking d'être en détention préventive depuis deux semaines - le troisième protagoniste ayant quitté le Maroc avant l'ouverture de l'enquête, poursuivis pour "diffusion d’une vidéo d’une personne sans son consentement" et "détournement de mineur". Leur procès a finalement eu (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Ce contenu peut également vous intéresser :

"Tu as fait un casting de sal*pe et là tu fais la prude", Nathanya témoigne du harcèlement sexuel dont elle a été victime sur le tournage des Anges (VIDEO)
Arnaud éliminé de Top Chef revient sur son fameux trompe l'œil en forme d'excréments : "on en parlera longtemps, c’est une victoire dans la défaite !"
"On m'a aspergé le visage de produit ménager" : le témoignage glaçant d'Angèle Salentino sur ce qu'elle a vécu dans Les Anges (VIDEO)
Hélène et les Garçons : pourquoi c'est grâce à Hélène Rollès que Patrick Puydebat a été retenu au casting ! (VIDEO)
Résultats du Loto : découvrez le tirage de ce mercredi 21 avril 2021