Marchés français ouverture 3 h 59 min
  • Dow Jones

    33 823,45
    -210,22 (-0,62 %)
     
  • Nasdaq

    14 161,35
    +121,67 (+0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    29 107,98
    +89,65 (+0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,1925
    +0,0014 (+0,12 %)
     
  • HANG SENG

    28 697,96
    +139,37 (+0,49 %)
     
  • BTC-EUR

    31 723,88
    -1 031,39 (-3,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    938,81
    -31,07 (-3,20 %)
     
  • S&P 500

    4 221,86
    -1,84 (-0,04 %)
     

Acheter ses actions moins cher comme les pros: comment profiter de l'aubaine des placements accélérés

·2 min de lecture

La fintech PrimaryBid arrive en France et donne aux particuliers l'accès aux augmentations de capital express, hors marché, avec une décote.

A l'heure où les Français retrouvent le chemin de la Bourse, l'arrivée en France de la fintech britannique PrimaryBid le 1er juin pourrait les motiver encore plus. Elle propose aux particuliers d'accéder à nombre d'opérations boursières d'habitude réservées aux investisseurs institutionnels: les placements accélérés. Ces augmentations de capital express (quelques heures après la journée de cotation, en général après 18 heures) sont d'ordinaire proposées avec une petite décote par rapport au cours de Bourse. Sur les 89 opérations réalisées en moyenne par an en France depuis 2016, la majorité (58%) était des placements accélérés, qui excluaient les investisseurs particuliers. Ainsi, en octobre 2020, a levé 180 millions d'euros auprès de quelques institutionnels, au prix de 23,50 euros, soit une décote de 8,6%.

Bientôt les premières opérations en France

Grâce à sa technologie propriétaire, la plateforme donne accès, pour les particuliers, à ces offres des sociétés cotées, aux mêmes conditions que les investisseurs institutionnels, en agrégeant les ordres reçus de ses clients directement dans le carnet d'ordres de l'émetteur. Sur les 140 opérations déjà réalisées au Royaume-Uni par PrimaryBid depuis 2016, 81% affichent une plus-value. Pour son lancement en France, la plateforme a obtenu l'agrément de l'ACPR (Autorité de contrôle prudentiel et de résolution) et signé des partenariats avec trois opérateurs en ligne (Boursorama, Bourse Direct et EasyBourse), qui présenteront ces opérations à leurs clients par SMS ou courriels.

Elles se feront pour la plupart d'entre eux sans frais de courtage, contrairement aux achats d'actions classiques. Comme en Grande-Bretagne, PrimaryBid compte proposer des opérations de sociétés françaises cotées de toutes tailles et de tous secteurs. "Cela permettra d'améliorer la liquidité pour les émetteurs des offres et de renforcer la transparence et l'équité pour les investisseurs", résume François De Wiljes, directeur général de PrimaryBid Fr[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles