Marchés français ouverture 3 h 51 min

Achat immobilier : l'APL accession, c'est fini

Benoît LETY
1 / 1

Achat immobilier : l'APL accession, c'est fini

« Supprimer l’APL accession contraint certains ménages à rester locataires et donc à bénéficier encore de l’APL location, trois fois plus coûteuses pour l’Etat. » Damien Hereng, président de la FFC-maisons individuelles, a joué la carte du lobbying, avec d’autres professionnels de l’immobilier, à l’automne dernier à l’heure des débats du budget 2020. Le rétablissement de l’APL accession dans sa formule en vigueur avant 2018, version favorable à 35 000 personnes par an assurent les défenseurs de l’APL accession, a même été adopté en commission des affaires économiques à l’Assemblée nationale…

En vain. L’enveloppe financière (50 millions d’euros) nécessaire aux APL accession n’a finalement pas été affectée pour ces aides au logement dédiés aux acquéreurs. Le dispositif a donc disparu au 1er janvier 2020.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Bourse : jusqu'où le CAC 40 peut-il baisser ?
- Revolut : après le bitcoin et les actions, la néobanque mise sur l'or
- Disney+, Netflix, Canal, OCS… Le cinéma à la maison devrait profiter de la crise