La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 062,29
    -211,58 (-0,70 %)
     
  • Nasdaq

    11 119,36
    -29,28 (-0,26 %)
     
  • Nikkei 225

    27 311,30
    +190,80 (+0,70 %)
     
  • EUR/USD

    0,9814
    -0,0071 (-0,72 %)
     
  • HANG SENG

    18 012,15
    -75,82 (-0,42 %)
     
  • BTC-EUR

    20 514,32
    -241,73 (-1,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    457,70
    -5,42 (-1,17 %)
     
  • S&P 500

    3 761,22
    -22,06 (-0,58 %)
     

Achat d'une résidence secondaire : faut-il se méfier du coup de cœur ?

Le marché des résidences secondaires retrouve des couleurs avec la crise sanitaire. Pour les citadins, posséder une maison à la mer ou à la campagne est un moyen de s’échapper de la ville et de son quotidien. Du coup, les prix flambent. Selon la FNAIM, les prix dans les stations balnéaires (où 47% des biens sont des résidences secondaires) ont augmenté en un an de 13% (+ 7,7% France entière). En deux ans, la hausse est encore plus spectaculaire : + 24,2% (+ 14,6% France entière). Dans les stations réputées, les prix atteignent aujourd’hui des records : 6.000, voire 7.000 euros le m2 pour un appartement à La Rochelle ; 1,2 à 1,5 million pour une belle villa de 200 m2 avec piscine 12x6 sur un terrain de plus de 1.000 m2 à 20 minutes à pied du centre d’Aix.  Mais il reste des opportunités. Les Côtes de la Manche et la façade atlantique offrent des prix plus accessibles que la Côte d’Azur. Il existe aussi des possibilités aux abords des stations et villes prisées des Alpes qui connaissent une pression sans précédent avec un nouvel intérêt pour la montagne l’été. Enfin, l’arrière-pays comme le Luberon et les Alpilles ou encore les abords des régions viticoles constituent des lieux de choix pour acquérir sa résidence secondaire. Parallèlement, les conditions pour emprunter demeurent attrayantes même si les taux augmentent. Pour acheter aujourd’hui dans l’ancien, les réseaux bancaires prêtent en moyenne à 1,85%, hors assurances et garanties, selon le courtier Empruntis. Bien que les banques se montrent plus exigeantes lors de l’étude d’un dossier d’emprunt pour le financement d’une résidence secondaire, le rêve est accessible pour bon nombre de cadres et professions libérales.  Cliquez ici pour lire la suite