La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 285,24
    +12,53 (+0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 657,03
    +16,48 (+0,45 %)
     
  • Dow Jones

    31 261,90
    +8,77 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0561
    -0,0027 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    1 843,50
    +2,30 (+0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    27 752,51
    -891,82 (-3,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    652,49
    -20,88 (-3,10 %)
     
  • Pétrole WTI

    112,70
    +0,49 (+0,44 %)
     
  • DAX

    13 981,91
    +99,61 (+0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 389,98
    +87,24 (+1,19 %)
     
  • Nasdaq

    11 354,62
    -33,88 (-0,30 %)
     
  • S&P 500

    3 901,36
    +0,57 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    26 739,03
    +336,19 (+1,27 %)
     
  • HANG SENG

    20 717,24
    +596,56 (+2,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2490
    +0,0015 (+0,12 %)
     

Ils achètent un bien dans un lotissement, l'histoire tourne au cauchemar

À Cessy, dans le pays de Gex (Ain), des propriétaires ont acheté des villas en projet dans un lotissement à proximité de la Suisse. Certains ont signé avec le promoteur Mercier Immobilier fin 2019 pour une livraison prévue en 2021. Mais, selon les informations du Dauphine Libéré vendredi 6 mai 2022, ils n’ont toujours pas été livrés. Pour ces propriétaires, l’achat d’une maison "de rêve" a donc viré au cauchemar. "J’ai vendu mon appartement et ne suis pas encore livrée de ma villa, prévue à Pâques 2021. Et, en plus, j’assume un loyer pour me loger", a raconté, inquiète, une propriétaire au quotidien local. Au total, 23 villas sont prévues, dont huit logements sociaux.

De nombreux incidents ont entravé le bon déroulement du projet et ont causé ces retards conséquents. Interrogé par Le Dauphiné Libéré, le directeur de la promotion chez Mercier Immobilier, Matthieu Pauletto, explique cette situation "inédite" par "deux facteurs principaux". Le premier étant la crise sanitaire : "Le chantier n’a pas pu avancer, ou si peu, pendant la période de confinement." Puis, la faillite de leur "contractant général" à cause de la crise sanitaire a également eu un lourd impact. "Nous nous sommes retrouvés en quelques jours sans maître d’œuvre et sans aucune entreprise sur le chantier", raconte Matthieu Pauletto. "Il nous a fallu retrouver dans un contexte déjà extrêmement tendu un maître d’œuvre acceptant de reprendre le chantier en suivi d’opération, mais également signer de nouveaux contrats (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'euro au plus bas depuis 2017 face au dollar : le conseil Bourse
Le dollar atteint un plus haut de 20 ans tandis que le bitcoin chute
Supercalculateur : le Français Atos joue dans la cour des grands
Incident d’un Boeing 777 à Roissy : l’appareil hors d’état de cause
PSG : Kylian Mbappé proche de prolonger pour un montant titanesque ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles