Marchés français ouverture 6 h 44 min

ACG 2021 : un exposé primé de Ferring sur les résultats du RBX2660 – une suspension de microbiote vivant expérimentale – chez les patients présentant des ICD récidivantes et des MICI.

·9 min de lecture

PARSIPPANY, New Jersey, October 19, 2021--(BUSINESS WIRE)--Ferring Pharmaceuticals et Rebiotix, une société Ferring, annoncent aujourd’hui la présentation prochaine des données de deux nouvelles analyses rétrospectives, à l’occasion du colloque-formation annuel du Collège américain de gastro-entérologie (ACG 2021) qui se tiendra à Las Vegas du 22 au 27 octobre 2021.

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20211018006055/fr/

L’admissibilité aux essais cliniques visant les ICD récidivantes est souvent très limitée, ce qui exclut un grand nombre de patients. Un premier exposé s’intéressera aux principaux résultats du traitement biothérapeutique RBX2660, une suspension de microbiote vivant expérimentale qui vise à réduire les récidives d’ICD, en situation de prise en charge réelle. La seconde analyse présentée évalue l’utilisation des ressources dans la santé et les coûts médicaux parmi les patients Medicare présentant des ICD, avec ou sans maladie inflammatoire chronique de l’intestin (MICI) comme comorbidité. L’un de ces exposés a été salué par le « Presidential Poster Award » pour sa grande qualité, son caractère novateur et unique, et l’intérêt des recherches présentées.

Les abstracts de ces deux exposés avec infographie, tels que retenus pour le colloque, sont les suivants :

Abstract de l’exposé avec infographie P2217 – Analyse rétrospective de l’administration du RBX2660 expérimental en situation de prise en charge réelle des ICD, dans le cadre de l’autorisation discrétionnaire de la FDA. Exposé ayant reçu le Presidential Poster Award.

Auteur-orateur : Paul Feuerstadt, MD, FACG, AGAF, PACT Gastroenterology (Hamden, Connecticut), Assistant Clinical Professor of Medicine, Yale University School of Medicine (New Haven, Connecticut).

SOUS EMBARGO JUSQU’AU : 24 octobre 2021, 15:30 EDT

Abstract de l’exposé avec infographie P2611 – Analyse rétrospective des coûts en situation de prise en charge réelle parmi les bénéficiaires du programme Medicare présentant des ICD, avec ou sans MICI

Auteur-orateur : Paul Feuerstadt, MD, FACG, AGAF, PACT Gastroenterology (Hamden, Connecticut), Assistant Clinical Professor of Medicine, Yale University School of Medicine (New Haven, Connectictut).

SOUS EMBARGO JUSQU’AU : 24 octobre 2021, 15:30 EDT

L’ACG 2021 a mis les abstracts à disposition sur son site internet.

À propos du microbiome intestinal et de l'infection à C. difficile

L’infection à Clostridioides difficile (ICD) est une maladie grave et potentiellement fatale présente partout dans le monde. Clostridioides difficile est une bactérie qui provoque des symptômes débilitants tels qu’une diarrhée sévère, de la fièvre, une sensibilité ou des douleurs au niveau de l’estomac, une perte d’appétit, des nausées et des colites (inflammation du côlon)1. Les centres de contrôle et de prévention des maladies américains (CDC, Centers for Disease Control and Prevention) l’ont déclarée problème de santé publique nécessitant une action urgente et immédiate : selon les estimations, l’ICD touche en effet un demi-million de personnes chaque année rien qu’aux États-Unis, et cause des dizaines de milliers de décès.1,2,3

Souvent récidivante, l’ICD pèse lourdement sur la vie des patients et sur le système de santé4,5. Après un premier diagnostic, on observe ainsi des récidives dans jusqu’à 35 % des cas6,7 et le risque de nouvelles infections est significativement plus élevé après une première récidive8,9,10,11 (jusqu’à 60 % des cas selon les estimations.12

L’ICD récidivante est associée à des perturbations du microbiome intestinal, ou « dysbioses ». Le microbiome intestinal est une communauté microbienne très diversifiée qui joue un rôle essentiel dans la santé humaine. Les éléments de preuve s’accumulent pour démontrer que les perturbations de la composition et/ou de la diversité du microbiome intestinal peuvent être associées à des risques de maladies graves, notamment d’ICD. Le traitement actuel standard des ICD récidivantes passe par des antibiotiques, ce qui ne résout pas la dysbiose sous-jacente et ne rétablit pas le microbiome intestinal13. Il a en effet été démontré que le recours à des antibiotiques perturbe le bon fonctionnement du microbiome intestinal et constitue un facteur de risque prédominant conduisant à des ICD récidivantes.6,7,13

Rétablir le microbiome intestinal est de plus en plus considéré comme une possibilité de traitement prometteuse des ICD récidivantes.14

À propos du RBX2660

RBX2660 est un produit biothérapeutique potentiel basé sur les microbiotes, premier de sa catégorie, actuellement étudié pour déposer un vaste consortium de micro-organismes divers dans l'intestin, dans le but de réduire l'infection récurrente à C. difficile. RBX2660 a obtenu les désignations de procédure accélérée (Fast Track), de médicament orphelin et de thérapie révolutionnaire de l'Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA). Le programme pivot de Phase 3 s'appuie sur près d'une décennie de recherches: six essais cliniques contrôlés réalisés sur plus de 1 000 participants ont permis de recueillir de solides données cliniques et relatives au microbiome.

À propos de Ferring Pharmaceuticals

Ferring Pharmaceuticals est un groupe biopharmaceutique spécialisé, centré sur la recherche et soucieux d’aider chacun de nous à construire une famille et à vivre mieux. Basé à Saint-Prex, en Suisse, le groupe Ferring est un leader en matière de médecine reproductive et de santé maternelle, de même que dans les domaines spécialisés de la gastro-entérologie et de l’urologie. Depuis plus de 50 ans, Ferring développe des traitements destinés aux mamans et à leurs bébés, et son portefeuille va de la conception jusqu’à la naissance. Fondée en 1950, la société privée Ferring emploie aujourd’hui quelque 6 500 personnes dans le monde, possède des filiales opérationnelles dans près de 60 pays et commercialise ses produits dans 110 pays. Envie d’en savoir plus ? Alors rendez-vous sur www.ferring.com ou retrouvez-nous sur Twitter, Facebook, Instagram, LinkedIn et YouTube.

Ferring met tout en œuvre pour explorer le lien crucial entre microbiome et santé humaine, en commençant par la menace de l’infection à Clostridioides difficile. L’acquisition de Rebiotix en 2018 ainsi que plusieurs autres alliances font de Ferring un leader mondial de la recherche sur le microbiome, qui développe des solutions thérapeutiques novatrices fondées sur le microbiome afin de répondre à d’importants besoins restant encore à combler et d’améliorer la vie des personnes concernées. La société Ferring Research Institute Inc. (FRI), installée à San Diego, aux États-Unis, fait partie de l’unité Global Drug Discovery & External Innovation, qui est le moteur de la recherche et de la création d’idées chez Ferring Pharmaceuticals. FRI fait partie intégrante des structures de recherche-développement de Ferring, qui se concentrent sur la découverte précoce de traitements et leur développement. Retrouvez-nous sur nos canaux dédiés au développement de traitements thérapeutiques fondés sur le microbiome, sur Twitter et LinkedIn.

À propos de Rebiotix

Rebiotix Inc., une société Ferring de stade clinique avancé, se spécialise dans l’étude du pouvoir du microbiome humain afin de révolutionner le traitement de pathologies difficiles. Rebiotix possède un portefeuille diversifié de traitements expérimentaux fondés sur sa plateforme médicamenteuse MRTTM d’avant-garde fondée sur le microbiote. Cette plateforme réunit des technologies de traitement expérimentales conçues pour potentiellement rétablir le microbiome humain, en introduisant une vaste population de microbes vivants dans le conduit intestinal du patient. Envie d’en savoir plus sur Rebiotix et son portefeuille de thérapies destinées au rétablissement du microbiome humain dans différentes pathologies ? Alors rendez-vous sur www.rebiotix.com ou retrouvez-nous sur Twitter, Facebook, LinkedIn et YouTube.

À propos de l’ACG

Le colloque-formation 2021 du Collège américain de gastro-entérologie (ACG Annual Scientific Meeting & Postgraduate Course) se tiendra à Las Vegas, dans le Nevada, du 22 au 27 octobre 2021. L’American College of Gastroenterology (ACG) est un leader reconnu dans la formation des gastro-entérologues et l’éducation du grand public concernant les troubles de l’appareil digestif. Notre mission consiste à sans cesse faire progresser la prise en charge des patients souffrant de troubles gastro-intestinaux, grâce à l’excellence, l’innovation et le plaidoyer dans les domaines de la recherche scientifique, de l’éducation, de la prévention et de la prise en charge des patients. Envie d’en savoir plus sur l’ACG ? Alors, rendez-vous sur notre site.

Références :

  1. Centers for Disease Control and Prevention. What Is C. Diff? 17 décembre 2018 (https://www.cdc.gov/cdiff/what-is.html).

  2. Centers for Disease Control and Prevention. Biggest Threats and Data. 14 novembre 2019 (https://www.cdc.gov/drugresistance/biggest-threats.html).

  3. Fitzpatrick F. et Barbut F. Breaking the cycle of recurrent Clostridium difficile. Clinical Microbiology and Infection. 2012, volume 18, supplément 6, 2-4.

  4. Centers for Disease Control and Prevention. 24 juin 2020 (https://www.cdc.gov/drugresistance/pdf/threats-report/clostridioides-difficile-508.pdf).

  5. Feuerstadt P., et al. Journal of Medical Economics. 2020 ; 23(6) : 603-609.

  6. Lessa F.C., Mu Y., Bamberg W.M., et al. Burden of Clostridium difficile infection in the United States. New England Journal of Medicine. 2015 ; 372(9) : 825-834.

  7. Cornely O.A., et al. Treatment of First Recurrence of Clostridium difficile Infection: Fidaxomicin Versus Vancomycin. Clinical Infectious Diseases. 2012 ; 55(S2) : S154–61.

  8. Riddle D.J. et Dubberke E.R. Clostridium difficile infection in the intensive care unit. Infectious Disease Clinics of North America. 2009 ; 23(3) : 727-743.

  9. Nelson W.W., et al. Health care resource utilization and costs of recurrent Clostridioides difficile infection in the elderly: a real-world claims. Journal of Managed Care & Specialty Pharmacy. Publié en ligne le 11 mars 2021.

  10. Kelly, C.P. Can we identify patients at high risk of recurrent Clostridium difficile infection? Clinical Microbioliogy and Infection. 2012, volume 18, supplément 6) : 21–27.

  11. Smits W.K., et al. Clostridium difficile infection. Nature Reviews Disease Primers. 2016 ; 2 : 16020 (doi: 10.1038/nrdp.2016.20).

  12. Leong C. et Zelenitsky S. Treatment strategies for recurrent Clostridium difficile infection. Journal canadien de la pharmacie hospitalière. 2013 ; 66(6) : 361-368.

  13. Langdon A., Crook N. et Dantas G. The effects of antibiotics on the microbiome throughout development and alternative approaches for therapeutic modulation. Genome Medicine. 2016 ; 8(1) : 39.

  14. van Nood E., Vrieze A., Nieuwdorp M., et al. Duodenal infusion of donor feces for recurrent Clostridium difficile. New England Journal of Medicine. 2013 ; 368(5) : 407-415.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20211018006055/fr/

Contacts

Lisa Ellen
Directrice de la communication de marque
Email : lisa.ellen@ferring.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles