Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 055,10
    -386,44 (-1,01 %)
     
  • Nasdaq

    16 824,07
    -96,51 (-0,57 %)
     
  • Nikkei 225

    38 054,13
    -502,74 (-1,30 %)
     
  • EUR/USD

    1,0846
    +0,0039 (+0,36 %)
     
  • HANG SENG

    18 230,19
    -246,82 (-1,34 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 045,18
    +567,09 (+0,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 430,64
    -25,23 (-1,73 %)
     
  • S&P 500

    5 241,69
    -25,26 (-0,48 %)
     

Accusé de propos racistes, Michel Neugnot, vice-président de Bourgogne-Franche-Comté, suspendu du PS

Le PS a annoncé ce mercredi 13 septembre avoir suspendu de ses fonctions le premier secrétaire fédéral de la Côte-d’Or, Michel Neugnot (ici à la région Bourgogne-Franche-Comté en juin 2023), accusé d’avoir tenu des propos racistes.
Région Bourgogne-Franche-Comté

POLITIQUE - Une accusation de racisme qui conduit le PS à prendre des mesures à titre conservatoire. Le PS a annoncé ce mercredi 13 septembre avoir suspendu de ses fonctions le premier secrétaire fédéral de la Côte-d’Or, Michel Neugnot. Les propos du vice-président de la région Bourgogne-Franche-Comté, « s’ils étaient avérés, revêtiraient un caractère raciste » et seraient « d’une particulière gravité », indique le PS. Mais l’intéressé dément formellement toute intention discriminatoire.

La scène s’est déroulée le 22 août dernier, lors d’une présentation du chantier de rénovation d’une ligne ferroviaire, à Imphy (Nièvre). Michel Neugnot aurait répondu à une question de Mahamadou Sangaré, membre de la majorité municipale du maire macroniste de Nevers, en terminant ses propos par « C’est bon pour toi baobab ? »

La Commission nationale des conflits du PS, indépendante des instances dirigeantes, « devra, dans le cadre d’une procédure contradictoire respectueuse des droits de la défense, faire toute la lumière sur les accusations portées à l’égard de Michel Neugnot », écrit le PS dans un communiqué, évoquant des « faits présumés ».

Débat contradictoire

Selon Le Journal du Centre, l’homologue de Michel Neugnot dans la Nièvre, Sylvain Mathieu, a saisi les instances nationales du PS après avoir « contacté Mahamadou Sangaré et d’autres témoins afin de [s’]assurer des propos tenus ».

PUBLICITÉ

« Je ne doute pas que les débats contradictoires vont rétablir la vérité des faits », a réagi auprès de l’AFP Michel Neugnot, assurant que « jamais » il ne s’est « adressé à cet élu en ces termes », comme le « confirment plusieurs témoignages ».

« J’ai fait référence à la tradition africaine des palabres autour du baobab », a-t-il ajouté, la discussion publique entre lui et l’élu ayant alors lieu sous un arbre. « Je connais bien » cette expression, a-t-il dit en référence au travail qu’il a, par le passé, effectué à Madagascar pour une ONG. Michel Neugnot s’est dit assuré que le PS ne contredira pas « cinquante ans d’engagement en faveur des valeurs socialistes et humanistes sur la foi du témoignage d’une seule personne ».

À voir également sur Le HuffPost :

Raphaël Glucksmann candidat aux européennes contre le « en même temps » de l’union de la gauche sur l’UE

Jean-Luc Mélenchon étrille un Parti Socialiste « sectaire » et « diviseur » sur les européennes 2024