La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 888,15
    -92,17 (-0,27 %)
     
  • Nasdaq

    12 966,69
    +28,57 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    28 942,14
    -280,63 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,0087
    -0,0093 (-0,92 %)
     
  • HANG SENG

    19 763,91
    -158,54 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    23 206,83
    -192,85 (-0,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    558,70
    +0,96 (+0,17 %)
     
  • S&P 500

    4 277,33
    +3,29 (+0,08 %)
     

La loi pouvoir d’achat définitivement adoptée par le Parlement : ce qu’elle va changer pour vous

Le premier volet de mesures prévues par le gouvernement pour protéger le pouvoir d’achat des Français va bientôt pouvoir s’appliquer. Ce mercredi 3 août, l’Assemblée nationale, puis le Sénat, ont définitivement adopté le projet de loi “pouvoir d’achat”, un premier texte “d’urgence” qui, en complément du projet de budget rectificatif pour 2022, validé cette nuit par le Sénat, vise à soutenir le budget des Français face à l’envolée des prix.

Ce projet de loi, qui mobilisera un peu plus de 20 milliards d’euros de dépenses, prévoit notamment de revaloriser de manière anticipée toute une série de prestations et minima sociaux. Il acte également la pérennisation de la prime Macron “nouvelle version” pour toutes les entreprises, ainsi que la mise en place d’un bouclier loyer. Par ailleurs, de nouvelles dispositions visant à protéger directement les consommateurs vont bientôt voir le jour grâce à ce texte. Voici les mesures phares de ce texte.

Pour faire face à l’inflation, le projet de loi sur le pouvoir d’achat prévoit une revalorisation exceptionnelle de plusieurs prestations et minima sociaux, à compter du 1er juillet. Cette hausse de 4% concerne notamment la retraite de base, le Revenu de solidarité active (RSA), l’Allocation aux adultes handicapés (AAH) ou encore l’Allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa). Retrouvez ici les prestations et minima qui bénéficient de cette revalorisation exceptionnelle. Cette hausse devrait pouvoir s’appliquer en août ou en septembre, mais (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le couac de l’augmentation des retraites, l'audit énergétique obligatoire des passoires thermiques encore repoussé… Le flash éco du jour
A New York, un serveur de McDonald's blessé par balle pour des frites froides
Pékin va lancer des manœuvres militaires près des côtes de Taïwan
Touraine : face à la sécheresse, des agriculteurs plantent du sorgho, moins gourmand en eau
Le FMI se dit prêt à aider le Bangladesh en pleine crise financière

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles