La bourse ferme dans 4 h 4 min
  • CAC 40

    6 557,10
    +28,78 (+0,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 770,35
    +14,29 (+0,38 %)
     
  • Dow Jones

    33 980,32
    -171,69 (-0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,0176
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • Gold future

    1 784,40
    +7,70 (+0,43 %)
     
  • BTC-EUR

    23 091,28
    -475,94 (-2,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    558,34
    -14,47 (-2,53 %)
     
  • Pétrole WTI

    89,11
    +1,00 (+1,13 %)
     
  • DAX

    13 730,73
    +104,02 (+0,76 %)
     
  • FTSE 100

    7 513,88
    -1,87 (-0,02 %)
     
  • Nasdaq

    12 938,12
    -164,43 (-1,25 %)
     
  • S&P 500

    4 274,04
    -31,16 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 942,14
    -280,63 (-0,96 %)
     
  • HANG SENG

    19 763,91
    -158,54 (-0,80 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    +0,0004 (+0,04 %)
     

Accor fait mieux qu'avant la crise du Covid-19 au premier semestre

Le groupe hôtelier Accor a dégagé un bénéfice net de 32 millions d'euros sur les six premiers mois de 2022, et retrouvé au deuxième trimestre un chiffre d'affaires qui "dépasse pour la première fois ses niveaux d'avant-crise", a-t-il annoncé jeudi 28 juillet. Le groupe se fixe un objectif d'excédent brut d'exploitation (Ebitda) "supérieur à 550 millions d'euros" pour l'exercice en cours, profitant d'un "rebond marqué dans toutes nos régions et pour toutes nos marques", a précisé le PDG Sébastien Bazin, cité dans le communiqué.

Le chiffre d'affaires du sixième groupe hôtelier mondial, qui possède des enseignes comme Ibis, Sofitel, Novotel, Mercure ou Pullman, a progressé de 109% à 1,72 milliard d'euros au premier semestre 2022, et l'excédent brut d'exploitation s'établit à 205 millions d'euros (il était négatif à -120 millions d'euros un an plus tôt). Mais à périmètre et changes constants, le chiffre d'affaires reste en recul de 10% par rapport à l'avant-crise sanitaire, précise Accor. "Le premier semestre 2022 a été marqué par un rebond significatif de l’activité du groupe après deux années de crise sanitaire qui ont lourdement affecté l’industrie du tourisme et de l’hôtellerie", commente Accor. En particulier, le deuxième trimestre a permis de "retrouver des niveaux proches voire supérieurs à ceux de 2019 dans la quasi-totalité de nos géographies", indique-t-il.

Le revenu par chambre disponible (RevPAR), indicateur phare de l'industrie hôtelière, baisse encore de 11% au premier (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La SNCF rebondit et affiche un chiffre d'affaires record
Airbus déçoit, l’action plonge : le conseil Bourse du jour
Vaccin, pilule anti-Covid : Pfizer affiche un bénéfice record
Sa brosse à dents révolutionnaire fait le travail en dix secondes
La Mentheuse, l'entreprise qui remet les liqueurs de plante au goût du jour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles