La bourse est fermée

Accident du travail: ce mal de dos qui fait mal aux comptes de la Sécu

1 / 2

Accident du travail: ce mal de dos qui fait mal aux comptes de la Sécu

Le nombre d'accidents du travail a légèrement diminué en 2016, pour atteindre un plus bas historique. Mais une pathologie ne cesse de gagner du terrain: le mal de dos, dont la prise en charge coûte désormais 1 milliard d'euros.

La sécurité au travail s'améliore, grâce à un travail de prévention et de formation. En 2016, on ne comptait plus en France que 33,8 accidents du travail pour 1000 salariés. Au total, 626.227 accidents ont entraîné un arrêt de travail. L'Assurance maladie précise qu'il s'agit du plus bas niveau historique. Le recul par rapport à 2015 atteint 0,3%. Mais c'est surtout dix points de moins qu'en 2002.

Ces bons chiffres masquent une évolution des pathologies et des maladies professionnelles. Les accidents parvenus lors d'utilisation d'outillage manuel représentent 9% des accidents, les chutes 25%. Et c'est à l'occasion de manutentions manuelles que se produisent plus de la moitié des accidents. Parmi elles, les lombalgies, ces pathologies qui frappent la partie basse du dos, sont en nette augmentation. Elles représentent 20% des accidents du travail, soit sept points de plus qu'en 2005.

Les salariés du BTP sont en première ligne puisqu'ils sont amenés à transporter des charges lourdes, mais leur situation s'améliore. Les personnes travaillant dans le secteur des services à la personne sont aussi très exposées. L'assurance maladie note d'ailleurs une augmentation de 45% des accidents depuis dix ans parmi ces professionnels.  

Montée en puissance des pathologies psychiques

En moyenne, les personnes frappées par une lombalgie liée à leur activité professionnelle doivent s'arrêter de...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi