Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 113,23
    +490,06 (+0,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 347,92
    -12,41 (-0,91 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,59
    -0,70 (-0,86 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2645
    -0,0015 (-0,12 %)
     

Accident de minibus : le chauffeur mis en examen pour homicide involontaire

Une jeune homme est mort dans un accident de minibus près d'Houeilles, dans le Lot-et-Garonne, le 25 août.  - Credit:HANDOUT / SDIS / AFP
Une jeune homme est mort dans un accident de minibus près d'Houeilles, dans le Lot-et-Garonne, le 25 août. - Credit:HANDOUT / SDIS / AFP

Un accident de minibus a eu lieu vendredi 25 août dans le Lot-et-Garonne, causant la mort d'un garçon de 12 ans et faisant plusieurs autres blessés. Le conducteur du véhicule, un homme de 26 ans, a été placé en garde à vue dans la nuit de vendredi à samedi. Il a été mis en examen pour homicide involontaire et blessures involontaires dimanche soir, a annoncé le procureur de la République, Olivier Naboulet.

« Outre l'interdiction de communiquer avec les victimes et leurs proches, de même qu'avec le personnel du centre de vacances, il lui a également été fait interdiction de conduire tout véhicule terrestre à moteur et d'exercer une activité d'animation ou encadrement avec des enfants », a précisé le procureur de la République dans un communiqué diffusé dimanche soir.

Le chauffeur a été déféré devant le parquet d'Agen et placé sous contrôle judiciaire à l'issue de sa garde à vue dimanche soir. Il a été assisté d'un avocat et a préféré garder le silence.

Il n'avait consommé ni alcool ni stupéfiants

Ce « chauffeur salarié », « inconnu des services de justice, de gendarmerie et de police » selon le procureur, avait été placé en garde à vue dans la nuit de vendredi à samedi après avoir été brièvement hospitalisé à Marmande, a ajouté le procureur de la République Olivier Naboulet. « Les analyses pratiquées sur réquisitions du parquet d'Agen révèlent qu'il n'avait pas consommé d'alcool dans les heures précédant la conduite du véhicule, pas davantage que des produits st [...] Lire la suite