La bourse est fermée

Absentéisme à l’Assemblée : voici les députés qui pourraient être sanctionnés

Exclusif. Nous avons identifié les députés qui pourraient être mis à l’amende par le président de l’Assemblée. Ils s’expliquent et cognent au passage sur un règlement qu’ils trouvent absurde.

En annonçant qu’il comptait faire appliquer strictement le règlement interne de l’Assemblée et mettre à l’amende les députés présents à moins de deux-tiers des votes solennels, François de Rugy, s’attire les foudres des élus, y compris au sein de la majorité. Pourtant, l’écrasante majorité de l’hémicycle n’a pas grand chose à redouter des sanctions à venir. François de Rugy a confirmé ce lundi au micro de Léa Salamé sur France Inter, les informations que nous avions recueillies la semaine dernière auprès de son cabinet : sur 11 votes solennels recensés entre le 3 octobre 2017 (début de la session parlementaire ordinaire) et le 13 février 2018, seuls 3 élus ne remplissent pas, à ce stade, les critères de présence.

Le cabinet de François de Rugy n’a pas souhaité nous livrer le nom des trois députés en question. Mais en épluchant les comptes-rendus votes solennels, nous sommes parvenus à les identifier les 3 députés en question. Il s’agit de Gabriel Serville, député de Guyane 1ère circonscription (Gauche démocrate et républicaine) qui affiche 7 présences sur les 11 votes ; de M'jid El El Guerrab, député des Français établis hors de France 9ème circonscription - 16 pays dont le Niger, le Maroc… - (ex- LREM, aujourd’hui non inscrit) qui en compte 5 ; et de José Evrard, député du Pas-de-Calais 3ème circonscription (ex-Front national, désormais non inscrit), qui n’a assisté qu’à 4 votes sur la période.

Pour comprendre ses absences à répétition, nous avons contacté chacun des députés. Deux sur trois nous ont répondu. L’entourage de M'jid El El Guerrab défend d’abord le député arguant du fait "qu’en tant que non inscrit, il est lui très difficile de déléguer son droit de vote, comme beaucoup d’élus le font au (...) Cliquez ici pour voir la suite