Marchés français ouverture 6 h 40 min
  • Dow Jones

    33 919,84
    -50,63 (-0,15 %)
     
  • Nasdaq

    14 746,40
    +32,49 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    29 760,34
    -79,37 (-0,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,1726
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    24 221,54
    +122,40 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    35 219,70
    -1 082,11 (-2,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 023,07
    -40,78 (-3,83 %)
     
  • S&P 500

    4 354,19
    -3,54 (-0,08 %)
     

Abritel épinglé pour pratiques commerciales trompeuses

·1 min de lecture

L’étau se resserre autour des sociétés HomeAway France et EG Vacation Rentals Ireland Limited, gestionnaires de la plateforme Abritel. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) annonce avoir assigné l’entreprise spécialiste des locations de vacances devant le tribunal judiciaire de Paris pour pratique commerciale trompeuse. En cause : plusieurs signalements de clients floués par de fausses annonces hébergées sur le site.

En mars dernier, 64 vacanciers avaient annoncé une énorme action en justice contre Abritel. “La société n'a pris aucune mesure visant à empêcher la publication d'annonces frauduleuses sur son site Internet. Pire encore, lorsqu'elle a été informée des fraudes, elle a persisté à ne mettre en place aucun moyen de vérification et n'a pas retiré les annonces litigieuses”, dénonçaient-ils dans Le Parisien. Des accusations qui ont poussé la DGCCRF à diligenter une enquête, qui a “mis en évidence une communication commerciale vantant les contrôles effectués, la fiabilité, la sécurité et les garanties d’utilisation de la plateforme, en contradiction avec ses conditions générales d’utilisation, qui en réduisent largement la portée effective”.

>> A lire aussi - Airbnb, Abritel... 7 pièges à éviter pour vos locations de vacances

Pour pousser Abritel à cesser ces pratiques commerciales trompeuses, “consistant à induire en erreur le consommateur sur les résultats attendus de l’utilisation de la plateforme et des contrôles (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Dans le Vaucluse, deux ans de prison pour une escroquerie de voiture au montant faramineux
9 élus du parti de Joe Biden en rébellion, ses plans pour l’économie menacés d'impasse !
Microsoft et Amazon s'affrontent pour un mégacontrat de cloud de la NSA
EyeRide, un casque connecté pour la sécurité des motards
Boeing : bientôt un énorme contrat en Inde pour le 737 MAX ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles