Marchés français ouverture 5 h 31 min
  • Dow Jones

    33 876,97
    +586,89 (+1,76 %)
     
  • Nasdaq

    14 141,48
    +111,10 (+0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    28 593,13
    +582,20 (+2,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,1908
    -0,0017 (-0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 489,00
    -312,27 (-1,08 %)
     
  • BTC-EUR

    27 311,23
    -2 684,05 (-8,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    781,29
    -69,05 (-8,12 %)
     
  • S&P 500

    4 224,79
    +58,34 (+1,40 %)
     

AB Science stoppe l'ensemble de ses essais et demande la suspension de son titre en Bourse

·1 min de lecture

Est-ce le début de la fin pour la biotech française AB Science ? Le groupe, qui a tout misé sur une seule molécule contre des maladies très variées, doit arrêter l'ensemble des essais en cours à cause de possibles problèmes cardiaques. "AB Science annonce l'interruption volontaire des études cliniques du masitinib au niveau mondial", a fait savoir le groupe dans un communiqué publié mardi matin. Il a dans la foulée demandé la suspension de son titre en Bourse.

Créé en 2001, AB Science a quasiment tout misé sur cette molécule dont elle veut faire un vrai couteau suisse pharmaceutique mais qui n'est encore prescrite pour aucune maladie. Le masitinib bloque le fonctionnement du mastocyte, une cellule suspectée de jouer le rôle de tour de contrôle du système immunitaire. En influant sur son fonctionnement, la société espère pouvoir apporter une réponse à toute une série de maladies. Ainsi, les essais interrompus concernaient la maladie de Charcot, la mastocytose - un trouble sanguin qui provoque notamment de l'urticaire - et même l'actualité sanitaire écrasante du moment, le Covid-19. Le groupe avait aussi achevé des essais plutôt encourageants sur l'efficacité de cette molécule contre le développement de cancers, comme celui de la prostate.

>> A lire aussi - Covid-19 : le Masitinib d’AB Science, un traitement prometteur ?

L'interruption des essais actuels est donc une nouvelle potentiellement catastrophique pour le groupe, d'autant qu'il ne s'agit pas d'un simple souci d'efficacité. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Hydrogène De France (HDF Energy), pionnier de l’hydrogène-électricité, va débarquer en Bourse
Le Spac Accor Acquisition Company (AAC) s'introduit en Bourse
Cryptomonnaies : l’Ethereum va marquer des points face au Bitcoin : le conseil Bourse du jour
Asics, Canon… les Jeux Olympiques (JO) de Tokyo “très compliqués”, le Japon hostile
Le Royaume-Uni doit renoncer à l'exploration de gaz et pétrole en mer du Nord, alertent Greenpeace et Oxfam

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles