La bourse ferme dans 1 h 26 min

AB Science annonce la première présentation de résultats précliniques de la molécule AB8939 au 61eme congrès annuel de l'American Society of Hematology (ASH)

AB Science

Paris, 6 novembre 2019, 22h

AB Science annonce la première présentation de résultats précliniques
de la molécule AB8939 au 61eme congrès annuel de
l'American Society of Hematology (ASH)

AB Science SA (NYSE Euronext - FR0010557264 - AB) annonce aujourd’hui la première présentation des résultats d’une étude préclinique qui montre que la molécule AB8939 est capable de contrecarrer la résistance aux traitements en oncologie.

Intitulé ‘Anticancer Activity of a Highly Potent Small Molecule Tubulin Polymerization Inhibitor, AB8939’, le résumé complet de l’étude ainsi que l’horaire de la présentation sont accessibles en ligne sur le site internet de la conférence à l’adresse suivante : https://ash.confex.com/ash/2019/webprogram/Paper122540.html.

Cette présentation sera donnée lors de la conférence par le professeur Olivier Hermine, MD, PhD. Olivier Hermine est professeur d’hématologie à l’Université Paris V-René Descartes, chef du service d’hématologie adulte de l’hôpital Necker (Paris), membre de l’Académie des Sciences et auteur de 365 publications internationales.

Le professeur Olivier Hermine a commenté : « La molécule AB8939 semble particulièrement bien adaptée au traitement des leucémies myéloïdes aiguës en rechute/réfractaires, car elle est insensible à la glycoprotéine P (Pgp) et a démontré une forte activité dans des modèles pertinents de leucémies myéloïdes aiguës résistantes à la chimiothérapie. La leucémie myéloïde aiguë est une maladie mortelle et la cause la plus fréquente de mortalité parmi les leucémies. La chimiorésistance est un obstacle majeur aux traitements de première ligne de la leucémie myéloïde, et il n’existe pas à ce jour de traitement de référence pour les patients en rechute ou réfractaires ».

Comme détaillé dans le résumé de cette étude, une série d'études précliniques in vitro a apporté la preuve de concept que AB8939 avait un large champ d’applications en tant que puissant médicament anticancéreux, en particulier dans les tumeurs des tissus hématopoïétiques et lymphoïdes et notamment les leucémies myéloïdes aiguës. En outre, AB8939 est capable de contourner deux mécanismes de résistance majeurs, à savoir la résistance induite par la glycoprotéine P (Pgp) et par la myéloperoxydase (MPO), lui donnant ainsi un avantage important par rapport aux inhibiteurs classiques de la tubuline.

Ces données montrent que AB8939 est une très puissante molécule de nouvelle génération ciblant les microtubules et indépendante de la Pgp, dans le traitement du cancer et en particulier dans les tumeurs hématopoïétiques difficiles à traiter, comme la leucémie myéloïde aigue en rechute/réfractaire. Une première étude de phase 1 chez l’homme évaluant la molécule AB8939 chez des patients atteints de leucémie myéloïde aigue non éligibles à une chimiothérapie intensive en deuxième et troisième ligne de traitement sera initiée en 2020. L'Agence Européenne du Médicament (EMA) a validé le programme de développement clinique de AB8939 dans le cadre d’une procédure règlementaire d’avis scientifique.

A propos de AB8939
AB8939 est une nouvelle molécule ciblant les microtubules qui se distingue des autres médicaments de cette classe car elle n’est pas transportée par la protéine PgP, ce qui lui permet de vaincre la multirésistance à l’action des médicaments chez les patients atteints de cancer.

À propos d'AB Science
Fondée en 2001, AB Science est une société pharmaceutique spécialisée dans la recherche, le développement, et la commercialisation d'inhibiteurs de protéines kinases (IPK), une classe de protéines ciblées dont l'action est déterminante dans la signalisation cellulaire. Nos programmes ne ciblent que des pathologies à fort besoin médical, souvent mortelles avec un faible taux de survie, rares, ou résistantes à une première ligne de traitement.
AB Science a développé en propre un portefeuille de molécule et la molécule phare d'AB Science, le masitinib, a déjà fait l'objet d'un enregistrement en médecine vétérinaire et est développée chez l’homme en oncologie, dans les maladies neurodégénératives et dans les maladies inflammatoires. La Société a son siège à Paris et est cotée sur Euronext Paris (Ticker : AB).

Plus d'informations sur la Société sur le site Internet : www.ab-science.com

Déclarations prospectives – AB Science
Ce communiqué contient des déclarations prospectives. Ces déclarations ne constituent pas des faits historiques. Ces déclarations comprennent des projections et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs, des intentions et des attentes concernant des résultats financiers, des événements, des opérations, des services futurs, le développement de produits et leur potentiel ou les performances futures.
Ces déclarations prospectives peuvent souvent être identifiées par les mots « s'attendre à », « anticiper », « croire », « avoir l'intention de », « estimer » ou « planifier », ainsi que par d'autres termes similaires. Bien qu’AB Science estime que ces déclarations prospectives sont raisonnables, les investisseurs sont alertés sur le fait que ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle d’AB Science qui peuvent impliquer que les résultats et événements effectifs réalisés diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés, induits ou prévus dans les informations et déclarations prospectives. Ces risques et incertitudes comprennent notamment les incertitudes inhérentes aux développements des produits de la Société, qui pourraient ne pas aboutir, ou à la délivrance par les autorités compétentes des autorisations de mise sur le marché ou plus généralement tous facteurs qui peuvent affecter la capacité de commercialisation des produits développés par AB Science ainsi que ceux qui sont développés ou identifiés dans les documents publics déposés par AB Science auprès de l'AMF, y compris ceux énumérés dans le chapitre 4 « Facteurs de risques » du document de référence d’AB Science enregistré auprès de l'AMF le 22 novembre 2016, sous le numéro R. 16-078. AB Science ne prend aucun engagement de mettre à jour les informations et déclarations prospectives sous réserve de la réglementation applicable notamment les articles 223-1 et suivants du règlement général de l’AMF.

Pour tout renseignement complémentaire, merci de contacter :

AB Science  

Communication financière et relations presse
investors@ab-science.com


Pièce jointe