La bourse ferme dans 7 h 32 min
  • CAC 40

    6 739,39
    +26,52 (+0,40 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 208,43
    +20,12 (+0,48 %)
     
  • Dow Jones

    35 741,15
    +64,13 (+0,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,1602
    -0,0012 (-0,10 %)
     
  • Gold future

    1 803,80
    -3,00 (-0,17 %)
     
  • BTC-EUR

    53 873,09
    -593,43 (-1,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 501,98
    +1 259,30 (+518,92 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,40
    -0,36 (-0,43 %)
     
  • DAX

    15 696,17
    +96,94 (+0,62 %)
     
  • FTSE 100

    7 243,62
    +20,80 (+0,29 %)
     
  • Nasdaq

    15 226,71
    +136,51 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    4 566,48
    +21,58 (+0,47 %)
     
  • Nikkei 225

    29 106,01
    +505,60 (+1,77 %)
     
  • HANG SENG

    25 975,67
    -156,36 (-0,60 %)
     
  • GBP/USD

    1,3770
    +0,0002 (+0,01 %)
     

AB InBev explique comment surmonter la crise mondiale à laquelle sont confrontées les PME de l’industrie hôtelière

·3 min de lecture

Après avoir travaillé en étroite collaboration avec des PME vulnérables du monde entier, AB InBev bénéficie de perspectives particulièrement précieuses sur la manière de les protéger et de les revitaliser

L’impact économique de la pandémie a été plus sévère sur l’industrie hôtelière que partout ailleurs. Compte tenu de l’importance de ce secteur pour l’économie mondiale, il doit rester une priorité, et les ressources doivent être allouées en conséquence. Anheuser-Busch InBev (« AB InBev ») travaille en étroite collaboration avec des entreprises de l’industrie hôtelière, depuis des années, en particulier auprès de ses nombreuses petites et moyennes entreprises (PME) vulnérables, ce qui lui permet de disposer d’informations précieuses sur la manière de les protéger en cas de crise.

Voici quelques points cruciaux pour assurer la survie des PME de l’industrie hôtelière dans l’adversité occasionnée par la COVID-19 :

  1. Ne pas infliger plus de difficultés encore : Les mesures futures ne doivent pas alourdir le fardeau des entreprises vulnérables.

  2. Favoriser un environnement commercial prévisible : Les gouvernements doivent assurer la clarté et la prévisibilité qui permettra d’aborder l’avenir de manière stratégique en évitant les situations de fluctuation consistant à dépenser de l’argent pour rouvrir à la clientèle, avant d’être contraintes à fermer de nouveau.

  3. Mettre en œuvre une approche tactique du rétablissement : Les gouvernements devraient prendre des mesures destinées à optimiser la réouverture de l’industrie hôtelière, tout en évitant l’exposition à un risque élevé de COVID-19, par exemple en prévenant les fermetures ou les expulsions par le biais d’aides au loyer, en octroyant des crédits d’impôt aux PME les plus vulnérables, ou en aidant les PME dans leur transition vers des formes viables de commerce électronique.

  4. Encourager la collaboration intersectorielle : Le secteur devra développer un écosystème de soutien s’appuyant sur les gouvernements, les entreprises privées, et les organisations multilatérales. Les partenariats public-privé peuvent également encourager la reprise du secteur, car les entreprises de biens de consommation emballés (BCE) y jouent un rôle essentiel. Leurs relations avec les réseaux d’affaires formels et informels locaux doivent être mises à profit pour soutenir les PME.

Dans le monde entier, les PME de l’industrie hôspitalière rencontrent des défis similaires liés à la pandémie, notamment en ce qui concerne l’éventail des restrictions imposées de l’extérieur qui, parce qu’elles sont modifiées d’un jour à l’autre, paralysent les possibilités commerciales. Les interdictions totales de produits comme l’alcool qui représente un tiers des revenus et encore plus en termes de bénéfices se sont également avérées lourdes de conséquences.

C’est un défi mondial auquel est confronté un secteur d’activités essentiel générant 10 % des emplois à travers le monde, ce qui rend son déclin particulièrement dangereux ; la Banque mondiale estime que 150 millions de personnes supplémentaires pourraient sombrer dans l’extrême pauvreté dans le monde en 2021, effaçant par là même plus de trois ans de réduction de la pauvreté dans le monde.

Sans politiques coordonnées et à long terme pour relancer l’industrie hôtelière assiégée et les PME en son sein, ce déclin pourrait persister, entraînant une récession mondiale. Alors même que la pandémie s’atténue, les décideurs doivent prendre des mesures pour mieux équiper les PME et protéger ainsi notre économie mondiale.

Pour en savoir plus sur AB InBev, veuillez visiter www.ab-inbev.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20210524005868/fr/

Contacts

Nathalia Martins
Responsable des communications d’entreprise, LLYC
nmartins@llorenteycuenca.com
(786) 590-1000

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles