Publicité
La bourse ferme dans 6 h 44 min
  • CAC 40

    8 104,90
    +12,79 (+0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 045,56
    +20,39 (+0,41 %)
     
  • Dow Jones

    39 671,04
    -201,95 (-0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,0845
    +0,0018 (+0,16 %)
     
  • Gold future

    2 361,30
    -31,60 (-1,32 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 189,79
    -380,31 (-0,59 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 517,78
    +15,12 (+1,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,61
    +0,04 (+0,05 %)
     
  • DAX

    18 701,58
    +21,38 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    8 348,62
    -21,71 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 801,54
    -31,08 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 307,01
    -14,40 (-0,27 %)
     
  • Nikkei 225

    39 103,22
    +486,12 (+1,26 %)
     
  • HANG SENG

    18 868,71
    -326,89 (-1,70 %)
     
  • GBP/USD

    1,2725
    +0,0006 (+0,04 %)
     

Aaron Paul scandalisé : le carton de Breaking Bad sur Netflix ne lui rapporte rien !

Ben Rothstein/Netflix

La fronde continue chez les acteurs américains. En grève depuis juillet dernier, ils protestent notamment contre la place de plus en plus importante prise par l’intelligence artificielle mais aussi, et surtout, contre les rémunérations trop faibles des studios et grandes plateformes.

Certaines stars de séries ont par exemple révélé qu’elles ne touchaient pas de royalties de Netflix malgré les millions de visionnages de leur série sur la plateforme. C’est le cas, par exemple, d’Aaron Paul, le héros de Breaking Bad. Filmé il y a quelques jours par Entertainment Tonight Canada sur un piquet de grève aux côtés de ses partenaires dans la série, le comédien a ainsi confié : "Pour être tout à fait honnête, je ne touche pas un centime de Netflix pour Breaking Bad. C’est insensé pour moi".

À lire également

Mercredi (Netflix) : Percy Hynes White viré de la saison 2 après des accusations de viol

PUBLICITÉ

"Les séries vivent éternellement sur ces plateformes et il y a des vagues (de visionnage ndlr). L'autre jour, j'ai vu que Breaking Bad était en vogue sur Netflix. Je pense que beaucoup de ces diffuseurs savent qu'ils s'en sont tirés en ne payant pas les gens à leur juste valeur, et qu'il est temps qu'ils le fassent. C'est l'une des choses pour lesquelles nous nous battons", a-t-il ajouté.

"Nous faisons entendre nos voix. Nous ne faisons pas d'eux des ennemis. Ce ne sont pas des méchants. Ce sont des gens avec qui nous allons tous travailler à nouveau à un moment ou à un autre. Nous voulons simplement qu'ils voient la réalité et l'équité, qu'ils reviennent à la table et qu'ils nous parlent", a ajouté Bryan Cranston, alias Walter White dans Breaking Bad.

Le problème Netflix

Aaron Paul n’est pas le seul à dénoncer ce problème de royalties. Kimiko Glenn, vue dans Orange is the New Black, a ainsi clamé en juillet dernier que certains acteurs avaient été très mal payés pour la série Netflix, à tel point qu’ils ont dû Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi