Aéroports de Paris: grevé pour son abaissement d'objectifs.

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
W7L.F89,828-3,868
BELI.PA30,920,72

(CercleFinance.com) - Aéroports de Paris dévisse de 6,4% à 58 euros et essuie de loin la plus lourde perte du SBF120, sanctionné pour un abaissement de ses prévisions à horizon 2015 en raison de l'évolution du trafic et des perspectives économiques constatée depuis l'été 2012.

Le (Paris: FR0000072399 - actualité) groupe aéroportuaire ajuste ainsi son hypothèse de trafic et anticipe désormais une croissance annuelle moyenne du trafic passager comprise entre 1,9% et 2,9% entre 2010 et 2015, contre 3,2% précédemment.

En termes financiers, il attend un EBITDA 2015 en hausse de 25% à 35% par rapport à 2009 contre une hausse de 40% précédemment, et un ROCE du périmètre régulé entre 3,8% et 4,3% en 2015, contre une fourchette comprise entre 4,5% et 5,0% auparavant.

'L'atteinte de nos objectifs économiques nécessite la mise en place d'une nouvelle démarche d'économies permettant de limiter la progression des charges courantes de la maison mère du groupe Aéroports de Paris entre 2012 et 2015', indique le PDG Augustin de Romanet.

Ainsi, un plan d'économies vient d'être engagé pour limiter à 3% en moyenne par an la progression maximum des charges courantes de la maison mère entre 2012 et 2015, et les effectifs de la maison mère devraient baisser de 7% au total sur la période.

Réagissant à ces annonces, Aurel BGC dégrade son opinion sur le titre 'acheter' à 'conserver' et son objectif de cours de 70 à 60 euros, estimant que son scénario de hausse des dividendes ne tient plus.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.