Marchés français ouverture 2 h 21 min
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • Nikkei 225

    29 098,59
    +223,36 (+0,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,1943
    +0,0009 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    29 210,31
    +327,85 (+1,14 %)
     
  • BTC-EUR

    29 091,79
    +1 646,13 (+6,00 %)
     
  • CMC Crypto 200

    835,98
    +49,36 (+6,28 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     

Aéroports de Paris (ADP) : le patron craint pour l'été une "apocalypse de temps d'attente"

·1 min de lecture

Le patron du gestionnaire des aéroports parisiens tire la sonnette d'alarme. "Ce qui me préoccupe moi principalement, c'est la gestion de la multiplicité des contrôles, des tests et du double contrôle de la police aux frontières", met en garde Augustin de Romanet, PDG d'Aéroports de Paris (ADP), interrogé lors d'une conférence de presse consacrée aux carburants renouvelables pour l'aviation. Le trafic passagers à Orly et Roissy n'a atteint en avril que 13,9% du nombre de voyageurs du même mois de 2019, avant la pandémie, mais ADP compte voir ce chiffre grimper en moyenne à plus de 35% sur l'année 2021, en particulier à la faveur de déplacements d'été à nouveau possibles vers certaines destinations.

Si les temps d'attente pour les formalités à l'arrivée sont actuellement supportables, l'affluence de l'été les rendrait ingérables vu les contraintes qui se sont empilées depuis le début de la crise du Covid-19, selon ADP. "Nous avons une addition de contrôles qui sont imposés aux passagers en raison de la situation sanitaire, premier contrôle de police avec les passeports, puis test PCR obligatoire pour les gens qui viennent des pays écarlates (les plus à risque, NDLR), puis deuxième passage devant la police", a énuméré M. de Romanet.

>> A lire aussi - Fallait-il privatiser Aéroports de Paris (ADP) ?

"Aujourd'hui ce qui est en haut de ma pile de préoccupations, c'est la discussion avec le ministère de l'Intérieur pour éviter que cet été ne soit une apocalypse de temps d'attente pour (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le n°1 français du chocolat Cémoi bientôt sous pavillon belge ?
Gare à un retour de la volatilité à Wall Street : le conseil Bourse du jour
Cinéma : MGM va-t-elle basculer dans le giron d’Amazon ?
Bayer sabre dans l’emploi en France, le site de Lyon très touché
Bernard Arnault redevient le deuxième homme le plus riche du monde !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles