La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,40 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    30 860,91
    +1 138,27 (+3,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,07 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,12 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,87 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,23 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

Aéroports de Paris (ADP) : appel à la grève du 1er au 5 juillet

·1 min de lecture

Le projet de la direction va "supprimer définitivement plus d'un mois de salaire à tous les salariés et les obliger à accepter des mobilités géographiques génératrices de temps de trajets supplémentaire", dénoncent les organisations syndicales d'Aéroport de Paris dans un communiqué commun. Elles lancent ce mardi 1er juin un appel à la grève du 1er au 5 juillet pour obtenir le retrait du plan d'adaptation des contrats de travail (PACT) qui doit entraîner des baisses de salaire et du plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) qui l'accompagne.

Le plan prévoit en effet de supprimer certaines primes, ce qui aboutirait à des baisses de salaire allant de 4 à 8%, selon la direction. En cas de refus, le salarié s'expose à un licenciement par le biais d'un PSE. Le 21 mai, le comité social et économique (CSE) d'ADP s'est prononcé contre le projet. L'objectif pour la direction est de réaliser des économies dans un contexte de pandémie mondiale qui a considérablement affecté l'activité d'ADP.

>> Achetez et vendez vos placements (actions, cryptomonnaies, or…) au bon moment grâce à Momentum, la newsletter de Capital sur l’analyse technique

Les syndicats ont décidé de lancer une grève à partir du 1er juillet car c'est "le premier gros week-end de départs de l'été", a expliqué Laurent Garssine, délégué Unsa. Cela coïncide également avec le retour des effectifs, "tout le monde reprend à 100%, il n'y aura plus d'activité partielle", assure Laurent Garssine. "On veut préparer une action d'envergure qui (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Telesud, la chaîne où les vieilles gloires de TF1 cachetonnent au frais du Gabon
L'industrie française atteint son plus haut taux de croissance depuis 20 ans
CDiscount : Cnova (Casino) vise une levée de fonds colossale
Ikea, AlloPneus... : les champions du e-commerce pour l'équipement auto et la maison en 2021
La pépite musicale Believe valorisée 1,9 à 2,1 milliards d'euros pour son introduction en Bourse