Marchés français ouverture 59 min
  • Dow Jones

    33 874,24
    -71,34 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    14 271,73
    +18,46 (+0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    28 848,37
    -26,52 (-0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1925
    -0,0009 (-0,07 %)
     
  • HANG SENG

    28 852,59
    +35,52 (+0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    27 676,84
    -1 350,11 (-4,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    796,39
    -13,80 (-1,70 %)
     
  • S&P 500

    4 241,84
    -4,60 (-0,11 %)
     

Les aéroports du Canada accueillent favorablement les recommandations d’un groupe de médecins concernant de nouvelles mesures aux frontières

·4 min de lecture

Les aéroports désireux de discuter rapidement avec le gouvernement du Canada en vue de définir les moyens les plus efficaces pour implémenter ces recommandations

Le Conseil des aéroports du Canada, qui représente 54 grands aéroports canadiens, a accueilli aujourd’hui de nouvelles recommandations concernant les tests et les mesures aux frontières formulées par un groupe de médecins, mandaté par le gouvernement. Le CAC exhorte le gouvernement fédéral à collaborer rapidement avec l’industrie afin de mettre en œuvre les recommandations pour faciliter les opérations aux aéroports.

Le rapport, publié par le Comité consultatif d'experts sur les tests et le dépistage de la COVID-19 - désigné par Santé Canada-, recommande de continuer le dépistage et les mesures de quarantaine pour les voyageurs internationaux, avec des distinctions à la base de leur statut de vaccination. Le comité espère que cela réduira, à une période où les voyages ont repris, le délai de traitement des passagers aux frontières en toute sécurité tout en protégeant les canadiens.

« Les aéroports du Canada apprécient le travail accompli par le groupe d’experts au cours de ces derniers mois en vue de collecter des preuves scientifiques concernant l’efficacité des mesures mises en place au Canada et ailleurs », a déclaré le président du CAC Daniel-Robert Gooch. « Une approche durable pouvant gérer le volume croissant des voyageurs à une période où de plus en plus de canadiens sont vaccinés et recommencent à voyager, est essentielle à une reprise rapide du secteur aérien au Canada, et vitale pour les centaines de milliers d’emplois canadiens qui dépendent du commerce international et de l’économie du tourisme. »

Plusieurs recommandations, y compris l’annulation de la quarantaine à l’hôtel et des provisions comme le test à l’arrivée, peuvent être implémentées de manière à réduire l'encombrement des sites aéroportuaires tout en gérant le volume croissant des voyageurs.

« Compte tenu des arrivées continues, réaliser le test PCR sur une période prolongée est au cœur des recommandations du groupe d’experts, et garantir que le dépistage puisse se faire de manière efficace et efficiente est l’une des préoccupation majeure des aéroports du Canada. Permettre que le test se fasse sur le lieu de quarantaine des voyageurs au lieu de l’aéroport, comme le propose le rapport, changerait énormément les choses pour les voyageurs et éviterait l’encombrement de l’aéroport », a déclaré M. Gooch.

Du côté des aéroports, il existe deux questions primordiales qui n’ont pas fait l’objet du rapport du groupe, mais qu’il faut résoudre, à savoir 1) la distanciation physique de 2 mètres à l’intérieur du terminal et 2) la canalisation des voyageurs internationaux vers quatre aéroports. Même si le volume des voyageurs internationaux ne fait que cinq pour cent du taux régulier d’avant la pandémie dans ces quatre aéroports, il a été difficile de gérer ce volume. Permettre aux voyageurs portant un masque de garder une distance de 1 mètre, tel que cela se fait en Europe, et de voyager directement vers leur destination, pourrait mener à une meilleure gestion du flux des passagers à un moment où leur volume augmente.

« Il nous faut absolument un plan du gouvernement fédéral et une feuille de route générale officielle pour la reprise », a déclaré M. Gooch. « Les aéroports du Canada sont prêts à collaborer rapidement avec le Gouvernement du Canada en vue de développer ce plan, afin qu’il soit enrichi par les expériences opérationnelles de l’industrie s’agissant des moyens les plus efficaces pour mettre en œuvre ces recommandations. »

À propos du Conseil des aéroports du Canada

Le Conseil des aéroports du Canada (CAC), une division du Conseil international des aéroports pour l'Amérique du Nord (ACI-NA), est le porte-parole de tous les aéroports du Canada. L’organisation compte 54 membres exploitant plus d’une centaine d’aéroports, y compris tous les aéroports privés du Réseau national des aéroports (RNA) et de nombreux aéroports municipaux.

Les aéroports du Canada gérés localement et les aéroports à but non-lucratifs constituent d'importants actifs communautaires. En 2019, ils soutenaient près de 194 000 emplois, contribuant 19 milliards de dollars au PNB et 48 milliards de dollars en revenus directs à l'économie. Ils fournissaient 6,9 milliards de dollars d’impôts aux gouvernements municipal, provincial et fédéral.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20210528005532/fr/

Contacts

Pour de plus amples renseignements et pour obtenir une copie du papier blanc, veuillez contacter :
Debra Ward
Conseil des aéroports du Canada
613 850 9118
debra.ward@cacairports.ca

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles