La bourse est fermée

Malgré les craintes des députés, Latécoère passe sous pavillon américain

1 / 2

Malgré les craintes des députés, Latécoère passe sous pavillon américain

C'est fait. L'équipementier aéronautique historique Latécoère, dont le siège se trouve à Toulouse, est passé sous le contrôle du fonds d'investissement américain Searchlight au terme d'une offre publique d'achat amicale, a annoncé mercredi l'AMF, le gendarme boursier français.
    
L'OPA de Searchlight avait été annoncée en juin. A l'époque, le fonds américain détenait déjà 26% des parts de Latécoère après les avoir rachetées en avril à trois autres fonds. Il contrôle désormais 62,76% de l'entreprise, a précisé l'Autorité des marchés financiers (AMF) dans un communiqué.
    
Le conseil d'administration de Latécoère avait accueilli favorablement le projet d'opération. L'offre de Searchlight, qui représentait une prime de 34% aux détenteurs d'actions, valorisait l'entreprise à 365 millions d'euros.

Opposition en interne et chez les députés

L'OPA avait néanmoins suscité l'opposition de la CGT, le syndicat affirmant le 2 octobre que "Searchlight veut gagner le plus d'argent possible le plus vite possible; Latécoère a besoin d'autre chose", et rappelant que la société est immatriculée aux îles Caïmans. La CGT avait aussi appelé l'Etat et les institutions régionales à intervenir dans ce dossier pour trouver un repreneur alternatif.

Dans une lettre envoyée au Premier ministre Edouard Philippe et à la ministre des Armées Florence Parly, la commission des forces armées de l'Assemblée a aussi fait part de ses...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi