La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    41 219,16
    +135,92 (+0,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

Aéronautique et défense : l’emploi résiste à la crise, malgré le choc

·1 min de lecture

L'aéronautique - défense tricolore plie mais ne rompt pas ! Malgré le choc historique de la crise du Covid-19 sur le secteur, qui a plombé l'activité et les prises de commandes, l'emploi a bien résisté. Le chiffre d'affaires cumulé des 400 sociétés concernées, qui vont de la PME au géant Airbus, est ressorti à 50,9 milliards d'euros en 2020 contre 74,3 milliards l'année précédente, soit une baisse de 28% à périmètre constant, a détaillé Eric Trappier, président du Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (Gifas) lors d'une visioconférence de presse. Mais les activités de défense, avec 16,5 milliards d'euros (-3%), ont mieux résisté que le civil (34,4 milliards, -36%), marqué par les baisses de cadences des avionneurs à la suite de l'effondrement du trafic aérien et des perspectives de lente reprise.

Les exportations -qui permettent de dégager le principal solde excédentaire de la balance commerciale française- ont représenté les deux tiers de l'activité mais accusent une baisse de 30%, à 33,6 milliards d'euros. Les prises de commandes se sont elles effondrées de 53%, à 28,2 milliards d'euros. Le secteur spatial, avec lequel la France représente près de la moitié de l'activité du secteur en Europe, a lui aussi accusé une baisse de son activité de 25%, à 3,2 milliards d'euros.

>> A lire aussi - L'avion "vert" de Thales va profiter du plan de relance de l'économie !

Malgré ce choc historique, "la filière a tenu", s'est félicité M. Trappier, évoquant le "soutien (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le pétrole dopé par les craintes de représailles de l’Iran et la Chine
Le Bitcoin pulvérise son record, Coinbase en passe de débarquer en Bourse
Facebook censure la page d’une ville de Moselle pour une obscure raison
EDF : les syndicats dénoncent le projet de l'Etat, qui risque de faire flamber les prix pour les Français et notre industrie
Casino : Cdiscount et GreenYellow pourraient doper leur croissance en levant des fonds