Mandarine Opportunités a renforcé sa part de liquidités en juillet

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
ALU3,850,15
CGM.HM48,920,00
IPZ.MU28,860,01


(AOF / Funds) - "Après avoir montré une belle résistance en juin, le marché français a capitulé en juillet avec une baisse de -7% ; dans ce contexte, notre fonds a un peu mieux résisté avec une baisse de -6,18%. Il a été notamment impacté en fin de mois par des publications semestrielles décevantes ou jugées comme telles et très fortement sanctionnées (Vallourec (Dusseldorf: 525585.DU - actualité) , Alcatel Lucent (NYSE: ALU - actualité) , Cap Gemini (Hambourg: CGM.HM - actualité) ou Ingénico) alors que les bonnes surprises (Remy Cointreau (Paris: FR0000130395 - actualité) , Dassault Systèmes, Technip (Dusseldorf: 289911.DU - actualité) , Ipsos (Munich: 923860 - actualité) ) n'étaient pas saluées à due concurrence", note Jo?lle Morlet-Selmer, gérante de Mandarine Opportunités.

"Devant la dégradation de l'environnement macroéconomique mondial, non contrebalancée par des relèvements de prévisions de résultats au niveau des sociétés, la part de cash du fonds a été renforcée de 7% à plus de 15% (allègements sur les valeurs financières et cycliques)."

"Cela nous permettra de saisir des opportunités d'investissement (ce que nous commençons à faire très progressivement) sur des sociétés qui ont notamment relevé leurs guidances annuelles tant au niveau des ventes (dans le secteur de la technologie notamment) que des marges et qui disposent d'une bonne assise financière, élément qui redevient clé dans le stress actuel des marchés."