La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 021,12
    +144,15 (+0,43 %)
     
  • Nasdaq

    14 260,39
    +118,91 (+0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    28 884,13
    +873,20 (+3,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,1950
    +0,0026 (+0,22 %)
     
  • HANG SENG

    28 309,76
    -179,24 (-0,63 %)
     
  • BTC-EUR

    27 227,43
    -263,76 (-0,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    770,38
    -23,95 (-3,01 %)
     
  • S&P 500

    4 253,51
    +28,72 (+0,68 %)
     

900 propriétaires dénoncent une offre "inacceptable" de Pierre et Vacances-Center Parcs

·1 min de lecture

Le bras de fer continue et risque de durer. Cinq associations de propriétaires particuliers de cottages au sein de Center Parcs qui réclament le règlement de loyers non versés pendant la crise sanitaire, jugent vendredi "inacceptable" la proposition que leur a faite le groupe Pierre et Vacances-Center Parcs, d'abandon de "7 mois et demi de loyers". Quelque 900 propriétaires au sein des domaines Center Parcs des "Trois Forêts", "du Bois aux Daims", des "Bois Francs" et des "Hauts de Bruyère" ainsi que "Villages Nature Tourisme" ont lancé une procédure judiciaire début février devant le tribunal judiciaire de Paris.

Ils espèrent obtenir le règlement de "plusieurs millions d'euros" de loyers non versés par le numéro un européen des résidences de loisirs, exploitant de ces sites, pendant les mois où ces hébergements ont été fermés ou sous-occupés, en raison des restrictions liées au Covid-19. Or Pierre et Vacances, dont l'activité a été laminée par la pandémie, leur a fait une proposition qu'ils qualifient d'"inacceptable, pour ne pas dire scandaleuse", dans un communiqué de presse publié vendredi, car elle les amènerait à "abandonner 7 mois et demi de loyers pour la période du 15 mars 2020 au 30 juin 2021, et 27,5% de leurs loyers du 1er juillet 2021 au 31 décembre 2021".

>> A lire aussi - Pierre et Vacances : les Center Parcs vont monter en gamme, "modernisation radicale"

"Nos clients sont furieux", dit à l'AFP leur avocat Me Patrick Tabet, car "si un échelonnement de la dette de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Microsoft alerte sur une vaste offensive des hackers de SolarWinds
Nouvelle Calédonie : l’avenir de la SLN (Eramet) “est entre les mains des autorités !”
Le réseau transfrontalier de travail temporaire et de recrutement
Pétrole : Total refuse la fin de l’exploration face au réchauffement climatique
Vaccin Moderna : une panne de camion retarde la livraison de 145.000 doses !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles