La bourse est fermée

Avec 86% de croissance prévue en 2020, le Guyana fait rêver le FMI

1 / 2

Avec 86% de croissance prévue en 2020, le Guyana fait rêver le FMI

Tous les regards sont tournés vers le Guyana. Ce petit pays d'Amérique du Sud situé entre le Brésil, le Venezuela et le Surinam pourrait bien observer une croissance de 86% de son PIB en 2020. C'est en tous cas ce sur quoi table le FMI. Une prévision de croissance colossale qui se révèle 14 fois supérieure à celle de la Chine et qui dépasse également largement le PIB de pays pourtant considérés comme on ne peut plus dynamiques. C'est le cas de l'Ethiopie ou du Ghana dont les taux de croissance oscillent entre 7 et 10%.

De fait, si l'instance monétaire se dit si persuadée du potentiel de ce pays de 780.000 habitants, dont le PIB 2019 estimé à 4 milliards de dollars se révèle très modeste, c'est bien parce qu'elle a de sérieuses raisons de penser que la croissance du Guyana va exploser en 2020.

Naturellement attractif

Riche de filons d'or, de diamants et de bauxite, le pays dispose en effet d'importantes ressources naturelles qu'il n'était - faute de technologies et de réseaux routiers dignes de ce nom - jusqu'à présent pas en mesure d'exploiter efficacement. Mais ça, c'était avant…

Dès 2020 – et pas plus tard que la semaine prochaine – le Guyana va accéder au titre de puissance pétrolière. En un an, Exxon Mobil, la plus grosse compagnie pétrolière américaine, y a découvert pas moins de 13 gisements particulièrement prometteurs situés au large des côtes du Guyana, dans le champ pétrolifère "Stabroek".

Des découvertes qui,...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi