La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,73 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2148
    +0,0063 (+0,52 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +5,90 (+0,32 %)
     
  • BTC-EUR

    37 371,44
    -2 940,23 (-7,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +0,14 (+0,21 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,94 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,98 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,47 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,87 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4099
    +0,0047 (+0,34 %)
     

737 MAX : le régulateur américain lance un audit chez Boeing

·1 min de lecture

Le régulateur américain de l'aviation (FAA) a indiqué jeudi 28 avril avoir lancé un audit sur le processus utilisé par Boeing pour effectuer des changements mineurs sur ses lignes de production suite à la découverte récente d'un problème électrique sur les 737 MAX. Le constructeur aéronautique avait informé la FAA début avril avoir repéré, lors d'un contrôle de routine, un problème au niveau du système d'alimentation électrique d'un élément dans le cockpit.

Le groupe a dans la foulée demandé à 16 compagnies exploitant son avion vedette de ne plus faire voler certains appareils fabriqués après un changement de conception début 2019, soit un peu plus d'une centaine. "La FAA enquête sur l'origine du problème de fabrication qui a conduit au problème de mise à la terre de l'installation électrique affectant certains Boeing 737 MAX", a indiqué l'organisation dans un message.

>> A lire aussi - Le retour du 737 MAX fait du bien aux livraisons de Boeing

Elle "procède également à un audit du processus utilisé par Boeing pour apporter des modifications mineures à la conception de sa gamme de produits, dans le but d'identifier les domaines dans lesquels l'entreprise peut (l')améliorer". Ces initiatives "répondent à notre engagement d'évaluer et d'améliorer sans cesse notre supervision de tous les aspects de la sécurité aérienne", a souligné la FAA.

L'organisation a été vivement critiquée pour ne pas avoir réagi plus énergiquement après le crash en octobre 2018 du 737 MAX de la compagnie (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le maire de Gravelines dit non aux antennes relais d’Elon Musk
L'appel d'offres finlandais pour le renouvellement de ses 64 avions de combat est bouclé
Un PDG viré de sa boîte pour avoir pris du LSD au bureau
Malgré la pandémie, Facebook et Apple ont toujours le vent en poupe
Airbus dans le vert au premier trimestre, mais la prudence reste de mise