La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,23 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2167
    +0,0098 (+0,82 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +16,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    48 514,29
    +776,31 (+1,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,28 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,91 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,39 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,45 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,81 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0098 (+0,70 %)
     

737 Max : pourquoi Airbus ne veut pas enfoncer Boeing

·1 min de lecture

Quel va être l'avenir du Boeing 737 Max ? De nombreuses questions se posent alors qu'après quasiment deux ans de pause forcée, eu égard à plusieurs accidents, l'horizon s'était éclairci pour le géant américain avec un retour dans les airs. Mais à la mi-avril, le 737 Max a dû une nouvelle fois être cloué au sol en raison de problèmes électriques. Une bonne nouvelle pour Airbus ? Pas vraiment, décrypte La Tribune, pour qui un échec cuisant du modèle américain serait un coup d'arrêt.

Même si Boeing avait enregistré de nouvelles commandes (Ryanair, United Airlines, Southwest…) et était sur le point d'en recevoir d'autres, ce nouveau contretemps pourrait en freiner plus d'un. Mais pas de quoi se réjouir pour le constructeur européen, car si le 737 Max devait disparaître, selon La Tribune, Boeing devrait lancer son successeur. Et sur ce point, Airbus est en retard par rapport à son concurrent, puisque son nouveau modèle, qui prendrait la suite de l'A320 Neo, ne devrait arriver qu'aux alentours de 2035. Or si Boeing devait lancer un nouvel avion, il le ferait vers 2023 avec un horizon de mise sur le marché à la fin de la décennie 2020.

>> A lire aussi - Boeing 737 MAX : problème électrique sur plus de 100 appareils, avertit le régulateur des Etats-Unis

Un scénario inquiétant pour Airbus, qui craindrait un "avion 'PR' (Press Relation)", selon certaines sources. Autre conséquence pour Airbus, Boeing pourrait avoir l'idée de lancer un avion long-courrier pour concurrencer l'A320 LR et le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

737 MAX : le régulateur américain lance un audit chez Boeing
“Ce ne sont pas les machines qui nous manipulent, mais les ingénieurs qui les conçoivent”
Airbus dans le vert au premier trimestre, mais la prudence reste de mise
Lagardère : pas de démantèlement en vue mais une nouvelle gouvernance ?
Un an après leur plongeon historique, les cours pétroliers ne cessent de grimper