Marchés français ouverture 7 h 27 min

737 MAX: la descente aux enfers de Boeing

Le calice jusqu’à la lie. Dix mois après l’interdiction de vol du 737 MAX, suite aux deux accidents chez Lion Air et Ethiopian (346 morts), Boeing a bouclé l’année 2019 avec les pires résultats commerciaux de son histoire. Le géant américain a terminé l’année avec 380 livraisons au compteur, soit une baisse de 53% par rapport à 2018. C’est encore pire du côté des commandes : Boeing a terminé l’année avec un solde de commandes négatif de 87 appareils. En clair, il a connu plus d’annulations que de commandes d’avions en 2019 (246 commandes pour 333 annulations), du jamais vu dans l’histoire du groupe. Si ce résultat est en partie dû à l’application d’une nouvelle norme comptable, l’ASC 606, l’année 2019 restera comme une annus horribilis pour Boeing, que les résultats financiers présentés le 29 janvier devraient confirmer. Boeing perd de l’ordre d’1,5 milliard d’euros par mois depuis l’interdiction de vol du MAX.

Le nouveau PDG du groupe David Calhoun, officiellement nommé le 13 janvier, débarque donc dans un contexte tendu. Au-delà des résultats commerciaux exécrables, de l’immobilisation du 737 MAX et de l'arrêt de l'usine de Renton décidé en décembre, il doit affronter la lame de fond créée par la . "Cet avion [le MAX] est conçu par des bouffons, qui, en retour, sont supervisés par des singes", écrivait un employé en 2017, en référence à la supervision de la FAA, le régulateur américain. "Je n'ai toujours pas été pardonné par Dieu pour ce que j'ai dissimulé l'an dernier" à la FAA, écrivait un autre salarié un an plus tard. "Mettrais-tu ta famille dans un simulateur MAX ? Non, je ne le ferais pas", affirmait un troisième.

"Déçus de nous"

Dans un , David Calhoun reconnaît que le chantier s’annonce énorme. "Je vois de la grandeur dans ce groupe, mais je vois aussi des opportunités d’être meilleurs, bien meilleurs", écrit ainsi le nouveau boss. L’ancien patron de la branche moteurs d’avions de GE, 62 ans, souligne que Boeing va devoir reconquérir la conf[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi