La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 569,16
    -97,10 (-1,46 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 083,37
    -74,77 (-1,80 %)
     
  • Dow Jones

    33 290,08
    -533,37 (-1,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,1865
    -0,0045 (-0,38 %)
     
  • Gold future

    1 763,90
    -10,90 (-0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    30 366,86
    -661,38 (-2,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    888,52
    -51,42 (-5,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,50
    +0,46 (+0,65 %)
     
  • DAX

    15 448,04
    -279,63 (-1,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 017,47
    -135,96 (-1,90 %)
     
  • Nasdaq

    14 030,38
    -130,97 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 166,45
    -55,41 (-1,31 %)
     
  • Nikkei 225

    28 964,08
    -54,25 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    28 801,27
    +242,68 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,3809
    -0,0115 (-0,83 %)
     

737 MAX et 737 NG : Boeing va payer une amende salée pour des problèmes de production

·1 min de lecture

Vents contraires pour Boeing. Epinglé pour des problèmes de production sur les 737 MAX et les 737 NG, l'avionneur a accepté de payer au moins 17 millions de dollars d'amende à l'agence américaine de supervision de l'aviation, la FAA. Le constructeur aéronautique a d'une part installé sur 759 de ces appareils des capteurs qui n'étaient pas approuvés pour ces équipements entre 2015 et 2019, détaille la FAA. Boeing a par ailleurs émis des certificats de navigabilité pour 178 avions 737 MAX équipés en 2018 de rails de becs de bord d'attaque, c'est-à-dire les éléments permettant de guider le mouvement des parties mobiles de l'aile, non conformes.

La FAA a prévu des mesures correctives à mettre en place, sans quoi Boeing devra payer 10 millions de dollars supplémentaires. Le constructeur s'est notamment engagé à évaluer si ses processus de supervision des sous-traitants sont appropriés et si l'entreprise est bien prête à augmenter le rythme de production des 737. Boeing a aussi accepté que la FAA surveille ces évaluations. "Nous prenons très au sérieux notre responsabilité de répondre à toutes les exigences réglementaires", a commenté Boeing. "Ces sanctions découlent de problèmes qui ont été soulevés en 2019 et que nous avons entièrement résolus dans notre système de production et notre chaîne d'approvisionnement", a ajouté le groupe dans un message transmis à l'AFP.

>> A lire aussi - Le vol d'un Boeing 737 MAX annulé au Canada à cause d'un voyant lumineux

La FAA avait déjà infligé en (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Roumanie : l’avion de l’ex-dictateur Ceausescu sera vendu aux enchères
Privés de dividendes, les actionnaires de Deutsche Bank dénoncent les primes pour les salariés
Vaccin Covid-19 : “il n’est pas trop tard pour Sanofi, il y aura encore un véritable marché !”
Alpina Savoie : on a visité l'usine du roi de la pasta à la française
Inquiet pour ses salariés en Inde, Twitter fustige "les tactiques d'intimidation" de la police

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles