Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 168,85
    -226,04 (-0,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 327,45
    -32,87 (-2,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,59
    -0,70 (-0,86 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2645
    -0,0015 (-0,12 %)
     

71 millions de requêtes par seconde, un nouveau record pour une attaque DDoS

La société de services d’hébergement Cloudflare a fait face à la plus importante attaque DDoS jamais enregistrée. Les pirates ciblaient plusieurs sites de crypto-monnaies, des sociétés de jeux-vidéos ainsi que des fournisseurs cloud.

À croire que les hackers se lancent un défi. Le 12 février, la société de services d’hébergement Cloudflare a dû contenir la plus importante attaque par déni de service – aussi appelée DDoS – jamais enregistrée. Une dizaine d’opérations a été lancée, la plupart a culminé entre 50 et 70 millions requête par seconde, avec un pic à 71 millions.

Les attaques DDoS sont menées par vagues de connexion dirigées simultanément vers un site précis. Si le nombre de requêtes est suffisamment élevé, le serveur n’est plus en mesure de les traiter, et la plateforme visée tombe en panne.

PUBLICITÉ

Les pirates utilisent des dizaines de milliers d’objets informatiques infectés pour détourner la connexion sur la cible en question. L’attaque de ce week-end provenait de plus 30 000 adresses IP. Plusieurs sites de crypto-monnaies, des sociétés de jeux vidéo ainsi que des fournisseurs cloud ont été visés. Les offensives DDoS sont parfois une étape dans une opération plus large destinée à voler des données. Les pirates commencent par créer le chaos avant de chercher une autre faille.

Les attaques DDoS visent à mettre en panne un site. // Source : Canva
Les attaques DDoS visent à mettre en panne un site. // Source : Canva

[Lire la suite]