70% des travailleurs pauvres sont des femmes

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
PREMIER.BO60,05+1,40

En France en 2010, 8,6 millions de personnes vivaient sous le seuil de pauvreté, soit avec moins de 964 euros par mois. Parmi eux, 4,7 millions de femmes, auxquelles le Conseil économique social et environnemental a choisi de s'intéresser, en publiant ce mardi un rapport intitulé "Femmes et précarité", qui montre que 70% des travailleurs pauvres sont des femmes.

"Avec 57% de femmes allocataires du RSA dont 31% à la tête d'une famille monoparentale, des temps partiels féminisés à 82%, la question de la précarité pour les femmes doit être au coeur de nos préoccupations", écrivent les auteurs de cette étude. Ils notent par ailleurs que les risques de précarité affectent plus durablement le parcours des femmes et "qu'ils se répercutent aussi sur leurs enfants, avec le danger de les inscrire dans un processus de transmission et de reproduction d'un état précaire".

Premier (BSE: PREMIER.BO - actualité) réflexe, aux yeux du Cese : "lutter contre l'illettrisme". Il prône aussi "la mixité dans l'orientation et la formation initiale", afin de dérouter les femmes de l'emploi précaire. "C'est indispensable pour ouvrir de nouvelles perspectives aux jeunes filles et lever leurs réticences vis-à-vis de certains secteurs porteurs d'emplois", estiment les rapporteurs de ce document.

Santé et accueil des enfants

Le Conseil économique social et environnemental salue l'accord conclu entre patronats et syndicats au mois de janvier, qui introduit un minimum hebdomadaire de 24 heures pour le temps partiel, alors que les femmes sont donc concernées à plus de 80%. " Nous devons également tenir compte de l'impact des situations précaires sur les retraites des femmes", alors que ces dernières représentent 57% des allocataires du minimum vieillesse et perçoivent en moyenne une pension deux fois plus faible que les hommes. L'idée serait donc de prévoir la capitalisation des cotisations versées "lorsqu'au cours d'une année l'activité a été inférieure au seuil de validation ...


(...) Lire la suite sur Boursier.com