La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,73 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2145
    +0,0060 (+0,50 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +5,90 (+0,32 %)
     
  • BTC-EUR

    36 570,91
    -3 521,59 (-8,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +0,14 (+0,21 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,94 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,98 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,47 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,87 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4101
    +0,0050 (+0,35 %)
     

7 compétences professionnelles à mobiliser pour faire face à la crise

·1 min de lecture

A nouveau monde, nouvelles aptitudes. Pourquoi certains parviennent-ils à mieux appréhender le stress, la peur, la pression et l'incertitude ? Comment réussissent-ils à évoluer avec sérénité et efficacité dans un environnement imprévisible et anxiogène, tandis que d'autres serrent les dents en attendant que l'orage passe ? «Tout est question de ressources personnelles, de résistance et d'effort. Nous ne sommes pas tous égaux face aux situations complexes, mais cela se travaille», rassure Christine Lefin, psychologue clinicienne. Pour aller de l'avant, pas le choix, il faut aller puiser dans son for intérieur et mobiliser un lot de qualités qui font appel à la résilience. En voici sept, faciles à renforcer, qui vous permettront de rester dans une dynamique positive et constructive.

«Merci, sans vous, je n'y serais jamais arrivé», «Cette réussite est d'abord celle de l'équipe»… Pas évident de lâcher ces quelques mots. Pourtant, mettre son ego de côté, accepter l'idée qu'on ne peut pas tout faire tout seul et savoir demander de l'aide permet d'avancer sans se mettre une pression d'enfer sur les épaules. «Cela suppose de s'entourer de personnes bienveillantes, que j'appelle des “tuteurs de résilience”. Ils tirent vers le haut, soutiennent, encouragent et déculpabilisent», analyse Christophe Nguyen, psychologue du travail et cofondateur du cabinet Empreinte Humaine. Pour trouver ces bonnes âmes, rien de compliqué. Etudiez votre entourage, repérez (et surtout fuyez) les toxiques et enrichissez-vous (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

"Le management du moi", la chronique de David Abiker
Télétravail : vers un assouplissement à partir de la mi-mai
Chômage partiel : ce que prévoit le gouvernement pour les prochains mois
8 occasions à saisir pour faire décoller votre carrière
Ces pistes qui pourraient inspirer le gouvernement pour mieux protéger les travailleurs indépendants