La bourse ferme dans 8 h 22 min
  • CAC 40

    6 837,96
    0,00 (0,00 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 078,26
    +23,90 (+0,59 %)
     
  • Dow Jones

    34 297,73
    -66,77 (-0,19 %)
     
  • EUR/USD

    1,1294
    -0,0011 (-0,10 %)
     
  • Gold future

    1 844,30
    -8,20 (-0,44 %)
     
  • BTC-EUR

    33 148,43
    +886,78 (+2,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    849,93
    +29,34 (+3,58 %)
     
  • Pétrole WTI

    85,85
    +0,25 (+0,29 %)
     
  • DAX

    15 123,87
    +112,74 (+0,75 %)
     
  • FTSE 100

    7 371,46
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nasdaq

    13 539,29
    -315,83 (-2,28 %)
     
  • S&P 500

    4 356,45
    -53,68 (-1,22 %)
     
  • Nikkei 225

    27 011,33
    -120,01 (-0,44 %)
     
  • HANG SENG

    24 264,23
    +20,62 (+0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3505
    -0,0001 (-0,01 %)
     

640 millions d'euros versés à la princesse Haya pour son divorce, un record!

·2 min de lecture

Le jugement fera date dans l'histoire de la justice britannique. Le richissime émir de Dubaï, le Cheikh Mohammed bin Rashid al-Maktoum, a été condamné, mardi 21 décembre par une cour de Londres, à payer plus de 640 millions d'euros à son ex-épouse la princesse Haya et à leurs deux enfants, dans le cadre de leur divorce. Un record absolu outre Manche.

Voilà encore un accord de divorce qui fait les délices des tabloïds du monde entier, anglo-saxons en particulier. Un tribunal britannique a ordonné hier, mardi 21 décembre, à une huile de Dubaï de verser à son ex-épouse 640 millions d’euros. C’est le "divorce settlement" le plus juteux jamais prononcé au Royaume Uni. Il acte, disent les juges, une "rupture nette" (sic!), après une longue bataille juridique entre les deux époux, la princesse Haya, 47 ans, et son ex-mari, le souverain émirien, Cheikh Mohammed bin Rashid al-Maktoum, 72 ans, un des hommes les plus riche au monde.

Le plus piquant de l’affaire est que l’heureuse bénéficiaire, qui avait le rang de 6e épouse, se voit attribuer cette somme astronomique en partie pour la protéger… de son ex! La moitié du jackpot sera en effet utilisée pour couvrir les frais de sécurité pour elle et ses jeunes enfants contre tout risque d’enlèvements (le Cheikh Mohammed Al Maktoum est coutumier du fait pour ramener les brebis égarées au bercail).

Le juge Moor a d’ailleurs déclaré dans son jugement de 73 pages qu'il existait un "risque clair et permanent" pour la princesse et ses deux enfants, son ex constituant la "principale menace ". Il y a quelques mois, les juges britanniques avaient même acté le fait que le Cheikh avait ordonné l'utilisation du , pour espionner le téléphone de son ancienne épouse et ses avocats.

235.000 euros de pension par an pour l'entretien des animaux de compagnie

L’autre moitié de la giga-indemnité du divorce servira à payer la pension alimentaire des deux enfants Jalila, 14 ans, et Zayed, 9 ans, pour le reste de leur vie. Celle-ci se ventile en pension alimentaire annuelle de 13 millions d’euros, en frais de sécurité permanents pour eux à l'âge adulte, sans compter une somme de 5 millions pour couvrir leur éducation et de 11,5 millions d'arriérés de pension alimentaire.

Sont prévus également plus de 1,5 million d'euros pour qu'ils puissent se déplacer … en jet. La Haute Cour londonienne a veillé à [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles