Marchés français ouverture 6 h 2 min
  • Dow Jones

    29 872,47
    -173,77 (-0,58 %)
     
  • Nasdaq

    12 094,40
    +57,62 (+0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    26 423,00
    +126,14 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1932
    +0,0013 (+0,11 %)
     
  • HANG SENG

    26 688,84
    +19,09 (+0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    15 734,76
    -77,82 (-0,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    369,00
    -1,52 (-0,41 %)
     
  • S&P 500

    3 629,65
    -5,76 (-0,16 %)
     

Les 6 banques françaises qui financent le plus d'activités polluantes, selon Oxfam

·2 min de lecture

Les grandes banques françaises financent des activités polluantes. Et ce n'est pas nouveau. Chaque année, Oxfam publie un rapport pour mettre en exergue ces financements. En 2020, à deux jours du Climate finance day, un colloque de réflexion sur la finance et le climat organisé à Paris, l'ONG n'a pas dérogé à ses habitudes.

Dans un nouveau rapport publié mardi 27 octobre, elle assure que les investissements et les financements tels qui sont réalisés aujourd'hui par les six grandes banques françaises nous conduiraient à une hausse des températures de 4 degrés Celsius d'ici la fin du siècle. Soit 2,5 degrés de plus que l'objectif fixé dans l’Accord de Paris. Les émissions de gaz à effet de serre liées à leur activité atteindraient plus 3,3 milliards de tonnes équivalent CO2 sur un an, soit 7,9 fois les émissions de la France, avance même Oxfam.

Des chiffres démentis par les banques. Ils sont "datés", estiment BNP Paribas et "fondamentalement faux" pour le Crédit Agricole, rapporte l'AFP. Société Générale ajoute qu'ils "ne reflètent pas les efforts engagés (...) ces dernières années". Laurent Mignon, président de la commission climat de la Fédération bancaire française (FBF) assure que les banques françaises sont "résolument engagées dans la transition énergétique", dans une interview accordée lundi à L'Opinion. Selon lui, elles sont "probablement dans le monde celles qui sont le plus engagées" sur le plan climatique.

Il met en avant les 41 milliards d'euros investis dans les énergies renouvelables par les banques en 2019, un chiffre "en hausse de 57% sur trois ans", bien supérieur au taux de croissance enregistré par ce secteur selon lui. BNP Paribas, premier groupe bancaire européen, s'est par ailleurs désengagé du gaz de schiste et des sables bitumineux. Et les grandes banques ont toutes pris des engagements pour mettre fin à leurs activités dans le charbon.

Mais beaucoup reste à faire encore. Pour les quatre plus grandes banques françaises — BNP Paribas, Crédit Agricole, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les Français se ruent dans les magasins de jouets juste avant le confinement pour préparer Noël
La liste des commerces qui pourront rester ouverts pendant le confinement
Le CAC 40 s'effondre avec la perspective d'un nouveau confinement
Une affluence supérieure à la normale en supermarchés alors que les Français craignent un reconfinement
Bill Gates, Elon Musk... Les 10 Américains les plus riches ont perdu 14 Mds$ en une seule journée