Marchés français ouverture 7 h 47 min
  • Dow Jones

    33 823,45
    -210,22 (-0,62 %)
     
  • Nasdaq

    14 161,35
    +121,67 (+0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    29 018,33
    -272,68 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,1916
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    28 558,59
    +121,75 (+0,43 %)
     
  • BTC-EUR

    32 075,79
    -431,67 (-1,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    938,66
    -31,22 (-3,22 %)
     
  • S&P 500

    4 221,86
    -1,84 (-0,04 %)
     

5G : six mois après le lancement, l’engouement des clients n’est pas au rendez-vous

·1 min de lecture

Début décembre, les quatre opérateurs téléphoniques - Orange, SFR, Bouygues et Free - lançaient en grande pompe la 5G en France, un nouveau réseau mobile censé succéder progressivement à une 4G de plus en plus saturée. Mais six mois plus tard, l’engouement populaire attendu n’est pas là. "L’appétit des clients n’est pas au rendez-vous", constate Olivier Roussat, le patron de Bouygues Telecom.

>> Retrouvez Votre grand journal du soir en replay et en podcast ici

En effet, à l’heure de dresser un premier bilan de la 5G, les opérateurs font la grimace. Le nouveau réseau représente moins de 1% du trafic mobile, et ce n’est pas un problème d’équipement. Chez Orange, près d’un téléphone sur deux vendu en boutique est compatible avec la 5G. Mais les clients ne prennent pas les forfaits qui vont avec et préfèrent rester en 4G.

"Les clients se sont plutôt reportés sur les demandes de fibre"

Selon Fabienne Dulac, la patronne d’Orange France, cela s’explique notamment par la crise du Covid-19 et les multiples confinements : on se déplace moins, on est plus chez soi donc on a moins besoin de réseau mobile. "Nous n’avons pas pris de retard dans le déploiement de la 5G. Nous avons continué à travailler dessus mais on voit que l’appétence des clients s’est plutôt reportée sur les demandes de fibre, où on voit les demandes exploser. Ce que je pressens, c’est que l’appétence client pour la 5G va plutôt émerger à partir du mois de septembre, quand nous aurons récupéré notre capacité de mo...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles