La bourse est fermée

La 5G est-elle dangereuse ? Une commission internationale rend son avis

La Commission internationale de protection contre les rayonnements non ionisants (ICNIRP) a tranché. Elle a rendu un rapport très attendu dans le milieu des télécoms, qui s’apprête à déployer la 5G. L’organisme indépendant, qui fait référence en la matière avait notamment pour mission de juger de la dangerosité de l’exposition aux champs électromagnétiques qui émanent des smartphones et des antennes télécoms. D’après la BBC, aucun lien de cause à effet n’a été établi entre ces radiations et le développement de maladies ou cancer. En revanche, de nouvelles règles devraient s’appliquer aux smartphones qui fonctionneront avec la 5G.

"Nous savons que certaines parties de la communauté sont préoccupées par la sécurité de la 5G et nous espérons que les lignes directrices actualisées contribueront à mettre les gens à l’aise", a estimé le Dr Eric van Rongen, président de l’ICNIRP cité par le site du blogueur Xavier Studer. L’ICNIRP sait de quoi elle parle, puisqu’elle a mené de longues recherches sur la question. Durant sept ans, ses membres ont élaboré de nouvelles lignes directrices sur les champs électromagnétiques. "Ces lignes directrices couvrent les technologies 5G ainsi que la radio AM et DAB, le Wi-Fi, le Bluetooth et les téléphones mobiles 2G/3G/4G actuels », précise Xavier Studer.

>> Lire aussi - Le canton de Genève craint les antennes 5G

Pas de risque pour la santé

D’après la GSM Association, qui regroupe plus de 750 opérateurs du monde entier, aucun signe n’a permis d’attester de risques pour la santé. Cela vaut pour les utilisateurs de téléphones portables, ainsi que pour les personnes qui vivent à proximité des antennes relais. Le cas des enfants a également été soumis à un examen approfondi. Les conclusions du rapport de l'ICNIRP se veulent rassurantes : les radiations ne présentent a priori pas davantage de danger pour les enfants que pour les adultes.

>> Lire aussi - 5G : les pays membres pourront appliquer des restrictions aux fournisseurs " à haut risque "

Une

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La BCE va devoir être plus offensive, avertit Thierry Breton
De plus en plus d'artisans se lancent... en solo
Deloitte, PwC, Mazars... les employeurs préférés des salariés de l’audit et du conseil
Les établissements scolaires resteront fermés au moins trois semaines, annonce Jean-Michel Blanquer
La Bourse en net rebond, après un jeudi noir