Marchés français ouverture 5 h 17 min

Plus de 55 milliards d'euros de dividendes en 2016 sur le Cac 40

Plus de 55 milliards d'euros de dividendes en 2016 sur le Cac 40

En 2016, l’indice Cac 40 a été moins en en vue qu’en 2015. Sa progression n’a en effet pas dépassé les 5% (4,9% exactement), alors qu’elle avait été de 8,6% un an auparavant. Mais il ne faut pas oublier que la rentabilité d’un investissement en Bourse ne dépend pas que de la hausse des cours. La distribution entre aussi en ligne de compte. Or, sur ce plan, 2016 aura été une bonne année pour les actionnaires.

1,2 point de plus qu’en 2015

La lettre Vernimmen de janvier estime que le taux de distribution moyen de l’indice (soit son rendement) s’est élevé à 4,6%. Un chiffre bien supérieur aux 3,4% obtenus en 2015 et même aux 3,8% de 2014.

Plus de 40 milliards d’euros en cash

En valeur, le bond en avant de la distribution a de fait été spectaculaire. Les entreprises du Cac ont versé à leurs actionnaires 55,7 milliards d’euros, contre 42,7 milliards d’euros en 2015 (+30%). Le Cac 40 est ainsi revenu sur des niveaux proches de ceux de 2007 et 2008, alors que ces dernières années les distributions oscillaient plutôt entre 40 et 45 milliards d’euros.

Dans le détail, 9,5 milliards d’euros ont été payés sous forme de rachats d’actions. 5,5 milliards d’euros ont été accordés sous forme de dividendes en actions. Enfin, sans surprise, la majeure partie des versements provient de dividendes ordinaires en cash, pour pratiquement 37 milliards d’euros. En ajoutant, le dividende exceptionnel de Vivendi (Swiss: VIV.SW - actualité) (3,7 milliards d’euros), la barre des 40 milliards d’euros de dividendes en cash a même été dépassée (après 34,8 milliards en 2015).

Sanofi (London: 0O59.L - actualité) , Total (London: 524773.L - actualité) et Vivendi (London: 0IIF.L - actualité) en tête

Si cela traduit le bon niveau de résultats des entreprises en 2015, les écarts demeurent bien entendu importants. Avec respectivement 6,66 milliards, 5,9 milliards et 5,57 milliards d’euros rendus aux actionnaires, Sanofi, Total et Vivendi ont à eux seuls compté pour le tiers de la distribution de l’année. Il y a dix ans, le trio ...